BEPC 2018 : Les meilleures notes en histoire-géo et en malagasy, les moins élevées en maths et en physique-chimie



Jacaranda

Pour la circonscription d’Antananarivo, les meilleures notes au BEPC ont été observées en histoire-géographie et en malagasy, tandis que les moins élevées, en mathématiques et en physique-chimie. 

 La phase des corrections des copies à l’issue des examens du BEPC est maintenant achevée pour la circonscription de la ville d’Antananarivo. Les équipes en charge du traitement des données en sont actuellement à la phase de la transcription des notes. Une étape importante nécessitant une extrême vigilance afin de garantir des résultats avec zéro erreur. Dès la première journée des corrections, les correcteurs ont noté une baisse du niveau dans certaines matières scientifiques. Les pires notes ont été observées en mathématiques et en physique-chimie. De même, le nombre assez important de candidats ayant obtenu une note en dessous de la moyenne, témoigne des difficultés des élèves en maths et en physique. En revanche, d’autres candidats, bien que beaucoup moins nombreux, ont obtenu des notes très élevées dans ces matières.

Quant aux meilleures notes, elles ont été observées en histoire-géographie et en malagasy. Un constat des correcteurs qui pourrait servir de point de départ pour les enseignants et responsables d’établissements scolaires, afin de pouvoir redresser la barre dans leurs établissements respectifs en vue de préparer au mieux les futurs candidats, à ces mêmes examens qui marquent la fin du premier cycle de l’enseignement secondaire ou le collège.

Pour la session 2018, les candidats sont encore dans l’attente des résultats.

EPS. Les travaux de transcription des notes, actuellement en cours, se poursuivront jusqu’à la fin de la semaine dans la mesure où il reste encore à intégrer les bonifications obtenues à l’issue des épreuves d’éducation physique et sportive (EPS) pour la circonscription scolaire de la ville d’Antananarivo, où les candidats passent ces épreuves dans le courant de cette semaine. D’après les explications fournies par les responsables de la transcription des notes, les bonifications obtenues en EPS devraient être intégrées dans les autres données déjà transcrites, au fur et à mesure de l’achèvement des épreuves. Les notes des candidats passant les épreuves durant la journée, devront être intégrées le lendemain, mais aux dernières nouvelles, les responsables ont choisi d’effectuer ce travail tous les deux jours. Ainsi, pour les candidats qui passeront les épreuves d’EPS le jeudi 13 septembre, dernier jour initialement prévu pour la tenue de ces épreuves, leurs bonifications seront intégrées le vendredi 14 septembre. Toutefois, dans le cas où des candidats devront encore passer ces épreuves ce jour du vendredi, la transcription se fera le lendemain.

Résultats. La publication des résultats du BEPC 2018 dans la CISCO de la ville d’Antananarivo connaîtra ainsi un léger retard d’environ deux jours par rapport aux prévisions initiales. Il n’y aura pas de publication partielle des résultats, a-t-il été précisé, en dépit de cette perturbation dans le calendrier des épreuves d’EPS. Quant au niveau national, 22 CISCO  (sur 114) ont, au jour d’hier, publié les résultats du BEPC, dont celle de Morondava où le taux de réussite est de 86,93%. Dans l’ensemble, la tendance est à la hausse du taux de réussite, par rapport à l’année dernière, hormis la CISCO de Befotaka où ce taux de réussite a baissé. L’insécurité a été identifiée comme étant à l’origine de la situation.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.