Mahajanga- Antananarivo : Hausse illicite du cout de transport des voyageurs face au mutisme des responsables

Jacaranda
« Mahajanga, une destination phare » Photo Anastase

L’anarchie est monnaie courante dans le pays et devient même, malheureusement, une mode de vie sans que les responsables ne soient inquiétés. La ville de Mahajanga figure parmi les destinations les plus prisées des vacanciers. Un contexte qui n’est pas toujours facile à gérer et requière des prises de responsabilités plus accrues des responsables.

Illicite

Ces derniers temps, les voyageurs empruntant le trajet Mahajanga-Antananarvo ont du subir une hausse illicite de leurs frais de transports, passant de 30 000 ar à 40 000 ar. Cela se ressent plus au départ de Mahajanga, lorsque les coopératives ne disposent pas suffisamment de véhicules disponibles face à l’affluence des voyageurs.

Coopératives

Les coopératives quant à elles, submergées par l’affluence des demandes, ne savent plus où mettre les pieds. Surtout, si ces coopératives font face à des propriétaires, membres influents de ces groupements qui d’un coup, décident de faire la pluie ou  le beau temps.

ATT

L’Agence des Transports Terrestres (ATT), quant à elle, à défaut d’être des extra-terrestres, préfèrent jouer au cache, cache, le temps que la situation s’améliore pour par la suite s’identifier.

Anastase

Share This Post

One Comment - Write a Comment

  1. Vous êtes bien gentil en rédaction, mais quels sont vos arguments pour prétendre cette hausse illicite. Quels sont les textes? Que nous trouvions ces tarifs « inadaptés », « scandaleux » ou même « exhorbitants », d’accord…mais illicite signifie « ne respectant pas la loi »….merci de faire votre travail de journaliste…

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.