Personnalité inspirante : La vie de Gandhi en images à La City

Jacaranda
Une des sculptures de Gandhi exposées au centre commercial La City. L’homme filait et tissait lui-même ses vêtements.

Pour rendre hommage à la grande âme (mahatma en sanskrit) qu’était Mohandas Karamchand Gandhi, à l’occasion de ses 150 ans qu’il aurait fêté le 2 octobre dernier, une expo se tient depuis le 2 jusqu’au 12 octobre au centre commercial La City Ivandry.

Celebration of Bapu@150. L’initiative revient à l’Ambassade de l’Inde à Madagascar, appuyé par la Fondation Ismael et le groupe SMTP. L’exposition est intitulée « Celebration of Bapu@150 » ou Célébration des 150 ans de Bapu (bapu signifie père dans la majorité des dialectes indiens). L’entrée est libre et vaut le détour, car au fil de l’exposition, le visiteur découvrira la personnalité inspirante et le grand homme qu’était Gandhi, tous les combats qu’il a menés et les évènements importants qui ont jalonné son parcours. S’offriront à la découverte, les photos d’archives et les posters, en passant par les œuvres d’art plastique constituées, par exemple, de sculptures de Gandhi en train de filer, ou encore de tisser son châle ou son dhoti (vêtement masculin traditionnel indien en coton filé) sur un rouet traditionnel. Effectivement, Gandhi filait et tissait lui-même ses vêtements. Sans doute un des éléments les plus importants de cette exposition : les messages puissants qu’il a délivrés et qui continuent aujourd’hui encore, d’inspirer hommes politiques comme citoyens du monde, dont le fameux : « Soyez le changement que vous désirez voir dans le monde ». Donner l’exemple et promouvoir le changement par la non-violence, la tolérance, l’amour et l’ouverture d’esprit et l’action, tel était son credo.

Désobéissance civile non-violente. Mohandas Karamchand Gandhi, de son vrai nom, est né le 2 octobre 1869 dans le Gujarat, il fut assassiné le 30 janvier 1948. Juriste de formation et profondément hindou, il fut pour l’Inde, à la fois un dirigeant politique et un guide spirituel. Un personnage autant humble que fascinant, à qui l’on doit la paternité de la désobéissance civile et non-violente, la naissance de la « Nation de l’Inde ». C’est entre autres grâce à lui que la communauté indienne présente en Afrique du Sud sous l’Apartheid, a pu lutter pour ses droits civiques, par la désobéissance civile non-violente justement. Il convient par ailleurs de noter que depuis 2007, son anniversaire le 2 octobre, a été proclamé Journée internationale de la non-violence par l’Assemblée générale des Nations unies. Une citation célèbre de Gandhi, histoire de finir sur une note inspirante : « Quand je désespère, je me souviens que dans l’Histoire, la voix de la Vérité et de l’Amour finit toujours par triompher, que même si pendant un temps, les tyrans et assassins semblent invincibles, à la fin, ils tombent. » Par ailleurs, notons que durant l’exposition, un CD de la troupe Benja Gasy interprétant un chant traditionnel hindou « Vaishnav Jan To Tene Kahiye Je… » sera en vente.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.