52 mariages célébrés : Population vulnérable de l’Avaradrano

L’équipe initiatrice du projet devant les invités des 52 couples nouvellement mariés.

52 couples issus de milieux sociaux vulnérables de la commune d’Avaradrano ont pu officiellement sceller leur union le week-end dernier, entre les murs de l’Eglise catholique de Sabotsy Namehana.

Importance administrative. Etre mariés devant le Dieu auquel on croit est essentiel pour bon nombre d’entre nous, mais être mariés légalement est tout aussi important au niveau administratif, surtout pour le livret de famille et l’identité administrative de la progéniture. C’est en ayant pris conscience de cette importance du mariage qu’un groupe d’étudiants de l’Institut national des Sciences comptables et de l’Administration d’Entreprise (INSCAE) ont pris l’initiative de réaliser ce « mariazy miara-mizotra », comme on l’appelle en langue locale. La sensibilisation et l’information de la population de 17 « fokontany » quant aux avantages d’être légalement mariés ont été effectuées en amont de cet évènement. Par ailleurs, le groupe d’étudiants porteur de ce projet social a remarqué que de toutes les communes de cette partie de l’Avaradrano, celle de Sabotsy-Namehana est celle où l’on compte le moins de couples mariés (officiellement). Notons par ailleurs que ce projet social a pu être réalisé grâce au mécénat généreux de quelques entreprises. Les cérémonies ont été officiées par le Maire Avotra Andriamosa.

Luz Razafimbelo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.