Concours « One Minute Junior » 2018 : Christella Razanamalala primée à Amsterdam

Jacaranda
La jeune Christella, aux anges, en recevant son prix à Amsterdam.

Christella, 16 ans, à travers une vidéo d’une minute, tire la sonnette d’alarme sur une réalité vécue par de nombreuses filles dans le sud de Madagascar sur le mariage précoce, à travers une vidéo d’une minute. 

Clap de fin, sur une note de satisfaction pour l’édition 2018 du concours One Minute Junior.  Avec son film d’une minute intitulé « Fanaka Mahery », présenté en anglais  sous le titre « Wonder Woman », Christella Razanamalala, 16 ans, originaire de la région Anosy dans le sud de Madagascar, a été primée lors de ce concours. La voilà reconnue pour son travail face à un jury qui avait à évaluer les réalisations de quinze concurrents issus de plusieurs pays. A côté d’elle, les deux autres primés sont Cheung Cho, de Hong Kong, pour son film « Rumor.Net » et de Adil, des Pays Bas, qui a présenté « Moonlanding ». Par ailleurs, deux prix spéciaux ont été attribués par Rail Barrel Communication de New York aux vidéos réalisées par deux jeunes refugiés : Reza, d’origine iranienne pour  « My Dream » et Mohamed pour « Smile ».

Sonnette d’alarme. Heureuse, Christella, la lauréate malgache n’a pas manqué d’exprimer sa satisfaction après l’annonce des résultats du concours dont la cérémonie de remise des trophées s’est déroulée le samedi 17 novembre dernier au De School, à Amsterdam. Cette jeune fille venant de Tolagnaro estime que c’est aussi une victoire pour les enfants malgaches et surtout les jeunes filles. « Je voulais surtout tirer une sonnette d’alarme sur la réalité critique que vivent beaucoup de jeunes filles dans le sud, sur le mariage précoce. Je suis contente du prix que j’ai reçu, mais surtout ravie que le monde entier ait entendu mon histoire », explique-t-elle.

Rappelons que les films en compétition dans ce concours One Minute Junior ont été projetés dans le cadre du festival international du film documentaire d’Amsterdam (IFDA) qui a eu lieu dans la capitale du Pays Bas durant deux semaines.

Prix. Christella Razanamalala rentre avec un prix décerné par le monde cinématographique hollandais : un certificat et une camera GoPro l’encourageant à continuer à produire d’autres vidéos de court métrage. Rappelons que trois vidéos de jeunes malgaches étaient en lice pour la finale de ce concours international. Outre Christella, deux jeunes, Tsikivy et Sedera, ont également présenté un travail remarquable. Les vidéos de ces trois jeunes malgaches ont été sélectionnées parmi 559 vidéos issues des quatre coins du monde, soumises au concours cette année. Les trois jeunes de Madagascar ont participé à un atelier de formation soutenu par UNICEF en août dernier à Tolagnaro durant lequel ils ont appris notamment les techniques de production de court métrage. « Une manière pour ces jeunes de s’exprimer sur leurs vécus au quotidien », explique-t-on du côté de l’UNICEF. En participant au concours One Minute Junior, chacun des participantsa choisi lui-même son thème. .

Aperçu de la vie des jeunes. One Minute Junior rassemble des jeunes pour des ateliers vidéo afin de faire entendre leurs voix. « Les films offrent un aperçu de leur vie. Certains films exposent un problème social, tel que la croissance dans une zone de conflit ou la vie quotidienne dans un centre pour demandeurs d’asile, tandis que d’autres disent l’histoire d’un rêve personnel », explique l’UNICEF. Bien que d’autres projets médiatiques pour les jeunes existent, aucun autre programme de cette ampleur ne prend la démarche artistique de rapprocher les enfants de jeunes vidéastes, a-t-il été souligné. Cette année, le jury du concours One Minute Junior est composé du comédien néerlandais Gover Meit alias Stefano Keizers ; de Larissa Koekkoek et de l’artiste Va-Bene Elikem Fiatsi, alias crazinisT.

Retour au bercail. A l’issue de ce concours, Christella et Tsikivy qui ont fait le déplacement à Amsterdam, rentreront à Madagascar, ce jour, après un séjour de 5 jours durant lesquels ils ont tissé des liens avec d’autres participants issus de différents pays et vécu une expérience riche en partages et découvertes. Une expérience sans doute inoubliable pour les deux jeunes de l’Anosy.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.