Saison pluvieuse 2018-2019 : 1 à 3 cyclones prévus et des inondations annonciatrices

Jacaranda
Le quartier de Mahavoky-Besarety en fin d’après-midi, samedi dernier

Il n’aura fallu que de deux heures (environ) de pluies torrentielles sur Tanà samedi dernier dans l’après-midi pour provoquer des inondations un peu partout. Selon les données météorologiques, un à trois cyclones seraient même prévus pour cette saison.

 Les averses de samedi dernier dans l’après-midi ont provoqué les habituelles inondations, notamment dans les quartiers de Besarety, de Mahavoky, d’Andravoahangy ambany ; etc. et des autres bas-quartiers. Ce qui est « un peu » moins habituel, c’est la rapidité avec laquelle ces quartiers ont été inondés, même si les averses orageuses n’ont pas duré plusieurs heures d’affilée, mais juste deux environs. Un fait qui démontre les défaillances en termes d’assainissement et d’évacuation des eaux usées dans la capitale, mais aussi et il fallait s’y attendre, une insalubrité, qui est devenue pire qu’une habitude, une seconde nature. Pour le quartier de Besarety en particulier, les problèmes d’assainissement et les inondations récurrentes sont dus notamment à l’obstruction des canaux, en particulier celui qui se trouve juste au carrefour de Mahavoky et de Besarety. Une obstruction due aux déchets ménagers, mais aussi et surtout aux bouteilles plastiques qui logiquement, devraient se trouver dans les bacs à ordure (qui certes tardent à être vidés régulièrement). Une preuve de plus qui démontre le manque de civisme des riverains. Et après, c’est trop facile de pointer la Commune Urbaine d’Antananarivo, la SAMVA, ou le ministère de tutelle, du doigt…

Précipitations abondantes. Bien que les précipitations de ces derniers temps soient davantage supposées comme étant des pluies artificielles pour faire face à la période d’étiage, la météo a déjà annoncé en amont de la saison pluvieuse que, les précipitations sont prévues être supérieures à la moyenne dans une majeure partie de la Grande île à la mi-saison, en particulier pour le Nord, le Sud-ouest, Ihorombe, les hautes terres centrales seront aussi concernées, dont Haute Matsiatra et la capitaleLes alertes de fortes pluies sont ainsi prévues être nombreuses entre d’ici mars 2019. Pour ce mois de janvier , ce sera pour Atsimo- Andrefana, Menabe et Ihorombe ; au mois de février : Anosy, Haute-Matsiatra, Atsimo- Andrefana, Menabe et Ihorombe. Les régions DIANA et SAVA , ainsi que le Menabe auraient leur lot de fortes pluies en mars. Par ailleurs, toujours en octobre, en amont de la saison des pluies, la météo avait annoncé que cette saison cyclonique serait active. Un à trois cyclones pourraient atteindre les côtes malgaches. Avant de rajouter : « Nous avons bien dit une à trois perturbations, non pas seulement une, ni trois ». Une nuance pertinente en effet pour éviter la psychose et privilégier le pragmatisme en faisant ce qu’il faut de préparation au niveau local, comme national, à l’échelle individuelle comme communautaire.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.