Adduction d’Eau dans le district de Beloha : 25 000 personnes bénéficieront du projet « Ranovelo »


La signature de conventions entre le PSHP et l’ONG Medair hier.

La convention cadre et l’accord de financement d’un projet humanitaire d’adduction d’eau dans le district de Beloha, intitulé « Ranovelo » viennent d’être signés hier dans les locaux de Jovena à Andraharo, entre le PSHP Madagascar (Private sector humanitarian Platform) et l’ONG Medair.

A titre d’information, le PSHP est une association à but non lucratif créé par un groupement d’Entreprises du privé établies ou représentées à Madagascar, et souhaitant réaliser des actions humanitaires efficaces et vectrices de croissance socio-économique durable. L’ONG Medair est quant à elle présente à Madagascar depuis 2002 et œuvre aussi dans l’humanitaire, notamment les réponses d’urgence dans le domaine de la santé ou face aux aléas climatiques et catastrophes naturelles. Pour cette période 2018-2020 ; l’ONG se concentre justement sur la « Réponse aux urgences et à la Réduction des Risques de Catastrophes ». Le PSHP comme Medair croit fortement au rôle positif déterminant du développement de partenariats pour un meilleur impact dans l’humanitaire comme tout autre domaine socio-économique. C’est ce qui les a menés à collaborer ensemble en commençant par la continuation du projet « Ranovelo » dans le district de Beloha , en particulier dans la commune de Marolinta. 17 forages supplémentaires seront construits à destination de l’usage de la population locale. De plus, celle-ci sera aussi formée sur la chaîne de conservation et d’usage de l’eau, allant du transport au stockage et à l’usage rationnel. Le but de ce renforcement de capacités est d’aider la population à être résiliente face à la sécheresse et la malnutrition qu’elle subit, mais aux autres aléas qui viendront encore la secouer.

Luz Razafimbelo

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.