Epidémie de rougeole : 98 415 cas, 630 décès notifiés, et déclin continu depuis 5 semaines

Jacaranda
L’épidémie de rougeole a déjà coûté la vie à plus de 600 personnes à Madagascar, mais le pire est peut-être derrière nous.

L’épidémie de rougeole entame depuis quelques semaines son déclin, après un pic enregistré fin janvier 2019.

Depuis le début de l’épidémie en septembre 2018, au 4 mars 2019, quelque 98.415 cas de rougeole ont été enregistrés sur l’ensemble du territoire malgache, selon les dernières données fournies per le ministère de la Santé publique sur la situation épidémiologique de la rougeole à Madagascar. A ce jour, 104 districts situés dans les 22 régions de l’île sont en épidémie. Quant aux décès, 630 décès ont été notifiés, incluant 511 décès au niveau communautaire.

L’amorce de la courbe décroissante de l’épidémie de rougeole est l’un des principaux résultats des campagnes vaccinales successives, menées depuis le mois de janvier 2019. Après la première phase de la riposte vaccinale en janvier et la seconde phase en février, une troisième phase est actuellement en cours de préparation. Par ailleurs, des investigations des cas et des décès dans les régions Atsimo Atsinanana et Atsimo Andrefana, sont menées ainsi que des renforcements des capacités des équipes d’intervention rapide, annonce le ministère de la Santé publique. A signaler que deux nouveaux districts sont en cours d’épidémie actuellement.

Vaccination. Outre les ripostes vaccinales, les réponses au niveau de la prise en charge continuent dans les diverses formations sanitaires. De même, des kits de prise en charge des cas de rougeole sont actuellement en cours d’acheminement dans les districts concernés, notamment les plus enclavés.

Rappelons que la rougeole, maladie extrêmement contagieuse, qui expose davantage les organismes non vaccinés à la maladie et à ses possibles complications. Les décès liés à la rougeole sont en majorité des décès survenus en communauté, hors des structures sanitaires. Outre la prise en charge médicale immédiate des cas par les personnels de santé, l’administration de vitamine A à tous les cas de rougeole est fortement préconisée par le ministère de la Santé publique, car cela permet, souligne-t-il, de réduire de 40% la létalité.

La vaccination reste la meilleure manière de lutter efficacement contre la maladie et de stopper l’évolution de l’épidémie. A Madagascar, les nourrissons peuvent être vaccinés dès l’âge de 6 mois et doivent l’être avant leur premier anniversaire. L’OMS estime à 5,6 millions le nombre de doses de vaccin nécessaires pour enrayer l’épidémie actuelle.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.