Assistance d’urgence dans le Sud : 5 milliards Ar de transferts monétaires pour 350.000 personnes vulnérables

Jacaranda
La faible pluviométrie dans le Sud a rendu quasiment impossible toute activité agricole. Photo d’archives.

Durant la période de soudure, les ménages les plus vulnérables dans le Sud, incluant des centaines de milliers d’enfants, sont confrontés aux problèmes d’insécurité alimentaire, en raison de la faible pluviométrie durant la dernière saison culturale.

Au pic de la période de soudure, 350.000 personnes vulnérables des districts de Beloha, Ampanihy, Betioky, Ambovombe, Toliara et Tolagnaro, dans la partie Sud de Madagascar, perçoivent mensuellement 1,4 million de dollars, soit 4,94 milliards d’ariary de transferts monétaires du Programme alimentaire mondial (PAM) dans le cadre de son programme d’urgence. Il s’agit d’une mise à échelle de l’assistance d’urgence du PAM à travers la modalité des transferts monétaires dans le sud de Madagascar.

Vivres et/ou argent. Les résultats de l’analyse du Cadre intégré de classification de la sécurité alimentaire (IPC) indiquent 1,3 million de personnes en insécurité alimentaire dans les régions Anosy, Androy et Atsimo-Andrefana. Une situation résultant du déficit pluviométrique qui a réduit à néant les activités agricoles durant la saison culturale 2018. Une assistance d’urgence est apportée par le PAM aux ménages les plus vulnérables (environ 600.000 personnes) en leur distribuant des vivres ou en leur faisant bénéficier des transferts monétaires dans les zones où les marchés sont approvisionnés.

« SCOPE ». A Beloha, l’assistance du PAM appuie le programme national de protection sociale réactive aux chocs, en collaboration avec la Banque mondiale, le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), et le Fonds d’intervention pour le développement (FID). L’objectif est d’utiliser le programme existant pour répondre à la crise alimentaire, permettant ainsi d’apporter une complémentarité entre l’humanitaire et la protection sociale.

Le transfert monétaire se fait également à travers l’enregistrement des bénéficiaires sur une plateforme numérique appelé ’’SCOPE’’ afin d’assurer plus de transparence et d’efficacité dans l’assistance aux bénéficiaires. L’assistance d’urgence du PAM est prévue de durer jusqu’à la fin de la période de soudure, soit à la fin de ce mois de mars.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.