Transport Suburbains : Entre hausse incessante des tarifs et qualité de service, grogne de la population d’Ambohitrimanjaka

Les faits ne sont plus à démontrer. La qualité de service est tout sauf la meilleure lorsque l’on parle de transports urbains et suburbains, surtout dans les grandes villes comme Antananarivo. Le cas de la ligne Antananarivo-Ambohitrimanjaka illustre bien la question. Les tarifs ont récemment connu une hausse de plus de 40%. « Un changement qui n’aurait pas du être appliqué maintenant mais dans un mois, suite à une réunion entre transporteurs, ATT (Agence des Transports Terrestres) et des représentants de la population » d’après les dires d’un habitant de la commune d’Ambohitrimanjaka. Ce dernier de renchérir « les transporteurs n’ont pas respecté ce qui a été convenu lors de la réunion. La population quant à elle n’approuve pas leurs décisions d’appliquer immédiatement la hausse« . Pour les usagers des transports publics de cette partie d’Antananarivo, la hausse des tarifs devrait être proportionnelle à la qualité de services. Et c’est là que se poserait le bémol. « La qualité des services est exécrable. Vous vous êtes déjà embarqué dans les bus qui mènent à Ambohitrimanjaka ? Si vous n’avez jamais fait le trajet à bord de ces bus, je vous déconseille de tenter l’expérience » déplore Raymond, père de famille habitant la commune d’Ambohitrimanjaka. Voahirana R, habitante elle aussi, quant à elle, déplore le comportement des conducteurs et receveurs des bus desservant cette partie de la capitale. « Les chauffeurs et receveurs ne respectent pas les usagers. Ils exigent que nous payions les nouveaux tarifs sous peine d’être forcés de descendre du bus. Des gens se sont vus contraints de quitter les bus au bon milieu de nulle part« .

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.