Personnes en situation de handicap : « Bientôt une loi favorisant leur accès dans la vie active » selon le SG du ministère de l’Emploi

: Leur handicap n’ont pas empêché ces femmes de danser sur la chanson de Lola « Ohatr’anao ihany aho ».

1,8 million de Malgaches sont actuellement des personnes en situation de handicap. 85% d’entre eux sont confrontés aux discriminations dans le travail et la vie en société.

« Les personnes en situation de handicap (PSH) ne doivent pas constituer de  poids pour la société« . Propos avancés lors de la présentation du bulletin d’études portant sur les Personnes en situation de handicap dans la vie active à Ampandrianomby hier. Propos qui relatent malheureusement la situation desdites personnes. L’accès au monde professionnel leur est limité à cause de nombreux facteurs. « Le système éducatif, professionnel et sociétal n’est pas favorable à ce que, nous, les personnes en situation de handicap, puissions intégrer facilement le monde du travail. Nous avons du mal à trouver un emploi et les échecs dissuadent certains d’entre nous à trouver ailleurs » a expliqué une formatrice auprès d’un centre de formation professionnelle pour personnes en situation de handicap. Pour celle-ci, tout commence avec le système éducatif qui – bien que des efforts aient été menés par les acteurs – ne prend pas en compte l’existence même desdites personnes. Viendrait ensuite le monde professionnel. « Même si des personnes en situation de handicap arrivent à terminer leurs études, des questions se posent sur le métier qu’ils vont exercer l’entreprise qui va les recruter et la confiance qu’on pourrait leur  accorder » a avancé notre interlocutrice. En conséquence, les personnes en situation de handicap se résigneraient à attendre qu’on veuille bien leur donner du travail. « Notre réalité est telle que nous espérons toujours qu’on viendra nous embaucher. Même en étant persuadé que cela ne serait pas possible’ » s’est lamentée la formatrice.

Statistiques. Face à l’inexistence de bases des données relatives aux personnes en situation de handicap, la présentation du Bulletin d’études sur leur employabilité et leur inclusion dans la vie active dans les régions Vakinankaratra et Analamanga arrive à point nommé . En effet, le document révèle que 1,8 million de Malgaches sont en situation de handicap dans la Grande Île. Pour les deux régions (Vakinankaratra et Analamanga), la moitié des « PSH » occupées (54,9%) ont atteint le niveau d’études supérieures. Par ailleurs, le bulletin d’études de faire savoir également que l’insuffisance de qualification et de compétences exigées, le manque d’accompagnement, les infrastructures inadaptées dans les entreprises et le rythme de travail imposé par les employeurs constituent des freins à l’insertion professionnelle des PSH. Il conviendrait de noter que la publication du document constitue une avancée majeure dans la lutte pour le respect des personnes en situation de handicap. « Le document constitue un outil  d’aide à la décision pour les responsables étatiques. Les données recueillies dans ledit document devraient permettre de mieux orienter les décisions, les mesures et actions » a noté Thimoléon Rakotoarisoa, Secrétaire général auprès du ministère du  Travail, de l’ Emploi, de la Fonction publique et des Lois sociales. Ce dernier également de faire savoir que « grâce à l’existence de ce bulletin, un projet de loi visant à promouvoir l’accès des personnes en situation de handicap dans le milieu du travail sera bientôt proposé par le gouvernement ». La réactivité du gouvernement face à la publication de ce bulletin est notable. Pour plus d’effectivité et pour éviter d’éventuelles discriminations, il conviendrait toutefois de prendre en compte les réalités des vingt autres régions en la matière.  

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire