Couverture santé universelle : Encore des efforts à fournir pour la faire connaître

Jacaranda

Pour marquer la journée mondiale de la Santé, le dimanche 7 avril dernier, le ministère de la Santé publique de Madagascar, ainsi que ses partenaires techniques et financiers ont choisi de la célébrer hier, et de mettre à l’honneur la Couverture santé universelle (CSU) au Parking du Coliséum d’Antsonjombe et ainsi essayer de la faire connaître au grand nombre.

Force est de constater que des efforts ont été fournis pour faire connaître la CSU au grand nombre, auquel elle est censée bénéficier en premier. Hier par exemple, ont eu lieu des animations culturelles et sociales diverses : de la musique, de l’humour, un radio- crochet, ou encore du slam, etc. Le but était de faire connaître de manière ludique le concept et le système de la CSU pour que le grand public en connaisse les rouages et consente à y adhérer. Toutefois, nous remarquons que des efforts soutenus sont encore à fournir, sans doute avec une collaboration et/ou approche un peu plus multisectorielle. En effet des messages-clés et explications claires sur ce qu’est la CSU ne sont pas encore connues du public, alors que la CSU, initiative globale lancée par le Japon cherche justement à faire du slogan « santé pour tous » moyennant une contribution financière modeste. D’autant plus d’actualité, car dans les pays en voie de développement tel que Madagascar, où le secteur de la santé est hélas, aussi, concerné par la corruption (transversale) et l’injustice sociale. Le volet redevabilité et gouvernance de la CSU devrait ainsi, par exemple, être plus connu et davantage communiqué. Nous le réitérons encore une fois, des efforts ont déjà été fournis en ce sens, notamment en ce qui concerne la communication médiatique (également à renforcer), idem pour l’implication de l’Etat au niveau budgétaire comme législatif. Cela  va bientôt faire deux ans, que l’on commence à parler officiellement de CSU à Madagascar, lors d’une conférence de presse, cérémonie tenue par l’ancien ministre Pr. Lalatiana A. dans l’enceinte de l’Ambassade du Japon à Ivandry.

Luz Razafimbelo

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.