Maladies dermatologiques : Madagascar ne compterait que 13 dermatologues

Jacaranda
De nombreux Malgaches pourraient souffrir de la Lupus sans s’en rendre compte.

Les maladies dermatologiques figurent parmi le top trois des maladies qui touchent le plus les Malgaches.

« Les maladies dermatologiques connaissent une certaine hausse alors que les médecins spécialistes en la matière sont peu nombreux« . C’est ce que le Professeur Rapelanoro a fait savoir hier lors de la célébration de la Journée internationale de la Lupus. Une hausse obtenue par l’augmentation du taux de fréquentation ainsi que du taux de consultation externes si l’on se base également sur les explications du professeur. « Le nombre de Malgaches qui viennent pour se faire diagnostiquer augmente, du coup, on a une mise à jour du nombre de patients. Ce qui est bien parce que les maladies dermatologiques commencent à être prises en compte par les Malgaches » a noté notre interlocuteur. Avant de préciser l’autre revers de la situation : « la grande île souffre actuellement de manque du nombre de dermatologues. Si la Côte d’Ivoire en compte environ une centaine, Madagascar n’en a que 13. La difficulté de formation, le coût de celle-ci ou encore le peu d’attrait par les jeunes Malgaches pour la spécialisation ont été avancés par le professeur Rapelanoro pour expliquer la situation.

1 sur 500 000. La Journée internationale de la Lupus a été célébrée au centre hospitalier universitaire Befelatana hier. Une maladie – causée lorsque le système immunitaire attaque ses propres tissus – qui toucherait de plus en plus de Malgaches selon les dires du professeur Rapelanoro. Interrogé sur les statistiques exactes détenues par le Centre hospitalier Universitaire de Befelatanana, ce dernier fait savoir  » environ cent personnes ont été diagnostiquées auprès du CHURB ces cinq dernières années« . Avant de noter que « les statistiques ne prennent pas en considération les personnes porteuses de la maladie qui sont dans la nature« . Se manifestant par des tâches sur la peau, des douleurs aiguës, la fatigue ou encore des chutes de cheveux, la Lupus est une maladie chronique dont le coût du traitement s’élèverait entre 80.000 et 90.000 ariary par mois. Ce qui est loin d’être à la portée de nombreux foyers malgaches. D’où le projet de mise en place d’une Association Lupus Madagascar. Une organisation qui devrait servir de plateforme d’échanges et de partages aux personnes atteintes de la maladie. Connaissant une certaine hausse, les maladies dermatologiques sont encore sous estimées par les Malgaches… sûrement par cette attitude de les considérer comme étant des maladies de pauvres.

José Belalahy

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.