Epidémie de rougeole : 142 995 cas et 909 décès enregistrés, la tendance à la baisse se poursuit

Jacaranda
Les campagnes successives de vaccination menées depuis janvier 2019, ont porté leurs fruits.

Le pic de l’épidémie a été atteint à la mi-février (à la sixième semaine de 2019), suivi, depuis, d’une régression plus ou moins constante observée sur la courbe de la tendance de l’épidémie.

 Les taux d’attaque les plus élevés, ces quatre dernières semaines sont observés dans huit districts de Madagascar, à savoir Ambatomainty (dans la région Melaky) avec 74 cas notifiés ; Mahanoro (69 cas notifiés) ; Soavinandriana (64 cas) ; Mahajanga II (52 cas) ; Ambanja (41 cas) ; Antsiranana I (32 cas) ; Antsiranana II (20 cas) et Antanambao-Manampotsy, avec 17 cas. Le nombre moyen de cas notifiés par jour et par district dans ces huit districts est de 14,3, si au niveau national, il est de 1,7, faisant de ces districts des districts prioritaires où des interventions doivent être renforcées pour accélérer le contrôle de l’épidémie.

Statistiques. On assiste depuis la mi-février, à la sixième semaine de l’année, à une régression de l’épidémie de rougeole. Cette tendance à la baisse résulte des ripostes vaccinales menées depuis janvier 2019. Actuellement, le nombre de cas  est en baisse en comparaison avec les données précédentes, concernant les nouveaux cas notifiés. Rappelons que depuis le début de l’épidémie de rougeole à Madagascar en septembre 2018, au 4 mai 2019, 142.995 cas de rougeole ont été enregistrés, dont 19.080 cas compliqués. Parmi ces cas, 909 se sont soldés par un décès (en considérant la liste linéaire) dont 191 décès communautaires vérifiés par les agents communautaires, tandis que la majorité des décès, soit 718, a été enregistré au niveau des formations sanitaires. Par ailleurs, le ministère de la Santé publique a recensé 340 décès communautaires non qualifiés, sans liste linéaire.

Vaccination de routine. Actuellement, la localité de Sambava et la région Melaky font l’objet d’investigations des cas de rougeole et des décès. Une activité en cours qui a également été menée auparavant dans d’autres localités, permettant de disposer de données fiables et à jour de la situation sur le terrain à propos de l’épidémie de rougeole.

Outre les ripostes vaccinales à trois phases depuis le début de l’année 2019, la vaccination de routine constitue également un volet important dans la lutte contre cette épidémie, et d’autres maladies évitables par la vaccination. Face à une couverture vaccinale très insuffisante, autour de 58%, un programme de revitalisation de la vaccination de routine vient d’être lancé. A l’issue d’un atelier tenu à Antananarivo du 7 au 9 mai 2019, une feuille de route a été élaborée, constituant la première étape vers la revitalisation de la vaccination de routine à Madagascar. Cette feuille de route vise l’amélioration des performances en matière de vaccination dans le pays.

Hanitra R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.