Association musulmane de Madagascar : Distribution du « Fitrana » hier

Jacaranda
La distribution de la « zakat al-Fitr » ou « fitrana » de l’Ahmadiyya hier.

Hier à Antohomadinika, l’Association musulmane Ahmadiyya de Madagascar a procédé à la distribution de la zakat al-Fitr ou « fitrana » en malgache. Il s’agit d’un acte de bienfaisance et de charité pratiqué vers la fin du mois du Ramadan, occasion pour les Musulmans de faire preuve d’amour et de compassion envers leur prochain, surtout ceux qui sont dans le besoin.

Dans la religion musulmane, le mois du Ramadan délivre en effet plusieurs  enseignements spirituels. Il permet en outre, à travers le jeûne, de comprendre et de ressentir la souffrance de nos semblables nécessiteux qui ne peuvent pas manger à leur faim tous les jours. Cette compréhension amène à de la compassion qui doit se manifester en actes visant à soulager la douleur de ceux qui vivent cette situation au quotidien. D’où, traditionnellement, le partage d’un repas où la communauté musulmane invite les autres membres de la communauté,  notamment ceux dans le besoin et ce sans aucune considération religieuse. Ainsi hier, à Antohomadinika, c’était des vêtements et des produits de première nécessité qui ont été distribués aux habitants d’Antohomadinika.

Aïd-el-Fitr. Ou la fin du ramadan dont la détermination est sujette à controverse chez nous à Madagascar et  a été finalement fixée officiellement le 5 juin. Dans l’Hexagone, elle sera fixée cette nuit, appelée « la nuit du doute ». En revanche, en France toujours, des musulmans d’origine turque ont déjà suivi la date qui a été préalablement recommandée selon l’observation de la lune-sur quoi se fonde  le calendrier musulman- c’est-à-dire demain. Même topo dans la Grande  Ile où certaines communautés musulmanes choisiront la date de demain pour célébrer l’Aïd-el-Fitr. Cette fête sacrée permet entre autres aux musulmans d’exprimer leur gratitude envers Dieu pour n’avoir vécu les souffrances et les restrictions imposées à des fins de purification que durant le mois sacré du Ramadan, par rapport à ceux qui le vivent tous les jours.

Luz Razafimbelo

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.