Pétards : Commercialisation autorisée par le Ministère de la Défense nationale

Jacaranda

Dans le cadre de la célébration du 59e anniversaire de l’Indépendance de Madagascar, la commercialisation des pétards est autorisée par le Ministère de la Défense nationale, une nouvelle qui devrait ravir les enfants.

Cela fait quelques années que les Malgaches n’ont pas eu le droit de faire exploser des pétards à l’occasion de la fête de l’Indépendance.  Et même si ce n’est pas le cas pour cette 59e célébration de la fête nationale, la majorité des commerçants croisés sur le marché d’Analakely restent très discrets sur le sujet, et attendent une annonce officielle des autorités compétentes.  Or, le commerce de pétards a déjà eu l’aval du Ministère de la Défense nationale dans un communiqué publié sur son site Officiel le 17 juin 2019.

Cantonnement des explosions. Mais même si le commerce de pétards est autorisé, il est formellement interdit de les faire exploser dans des lieux publics. Ils se destinent uniquement à un usage domestique. Parmi les lieux où est interdite la détonation de ces mini explosifs ; on trouve les lieux de regroupement populaire, aux alentours des hôpitaux, dans des zones sensibles comme les casernes et les stations d’essence.  Et pour ceux qui sont encore tentés de déroger à cette loi, les autorités  appliqueront immédiatement les sanctions prévues à cet effet.

Une information encore inconnue. Jusqu’à présent, les commerçants d’Analakely gardent les pétards à l’abri des regards de peur que les autorités ne saisissent leurs marchandises. Interrogée sur le sujet, la majorité d’entre eux pensent que le commerce de ces produits est encore interdit par la loi. Toutefois, on en trouve quand même quelques-uns. Une dame qui commercialise ses pétards du côté du pavillon explique la raison pour laquelle les pétards se font très discrets sur le marché « la marchandise n’est pas encore arrivée à Madagascar ». «  On se fournit auprès de quelques magasins chinois qui en disposent », a-t-elle déclaré. Mais c’est une déclaration parmi beaucoup d’autres puisque certaines personnes  nous ont confié leur peur des autorités si au final les pétards sont interdits.

Anja Randriamahefa.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.