Energie renouvelable : Diégo Suarez va se lancer dans le solaire

La société Enelec envisage de mettre en place une station solaire de plusieurs mégawatts d’ici la fin de l’année.

La production d’électricité dans la ville de Diégo devrait connaître une certaine avancée d’ici la fin de l’année 2019, si l’on s’en tient aux dires de Dominique Andreas, directeur administratif auprès de la société Enelec. Cette dernière ambitionne de faire un pas dans « l’hybridation », d’après toujours notre interlocuteur. Ce, par « l’installation de plusieurs mégawatts de panneaux solaires pour renforcer la production d’électricité » dans la ville de Diégo Suarez. En effet, la production par la future centrale solaire devrait permettre à la ville d’éviter les coupures intempestives d’électricité ; si le pic des besoins est actuellement aux environs de 10 mégawatts, toujours selon Dominique Andreas. L’avancée vers l’hybridation devrait ainsi « bénéficier à la population d’une énergie moins chère dans la journée ». Mais également une « initiative qui devrait permettre une amélioration de la performance financière de la compagnie malgache d’eau et d’électricité ».

Techniques. Les délestages seraient fréquents dans beaucoup de quartiers de Diégo Suarez. Un problème qui ne devrait pas survenir si l’on regarde du côté de la production d’électricité. Disposant de plusieurs moteurs thermiques, la centrale de la société Enelec produit 24h sur 24. Les soucis résideraient surtout dans la vétusté des réseaux de distribution de la Jirama. Sans oublier les difficultés d’approvisionnement des centrales en fioul. « Difficultés causées par le mauvais état des infrastructures routières », d’après les dires de Dominique Andreas. Déplorables, les routes qui mènent à Diégo enclavent encore plus la ville. Il conviendrait toutefois de noter que – d’après la loi – la Jirama détient le monopole de la distribution de l’électricité à Madagascar. La production quant à elle a été ouverte à la concurrence. L’ouverture vers les énergies renouvelables présenterait des avantages considérables étant donné la situation actuelle du pays. Plus qu’un effet de mode, la transition énergétique se fait petit à petit dans la Grande Île, bien que toutes les dispositions la concernant n’ont pas encore été prises.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.