Année scolaire 2018-2019 : Trop longue d’après les parents d’élèves

Eviter que les enfants perdent du temps durant la saison cyclonique, tel est l’un des objectifs du nouveau calendrier scolaire.

La mise en place d’un nouveau calendrier scolaire figure parmi la longue liste de changements apportés dans le cadre de la réforme du système éducatif malgache.

Le constat est presque le même un peu partout dans le pays, les enfants ont passé trop de temps à l’école cette année. Ayant débuté au milieu du mois de novembre 2018, l’année scolaire 2018-2019 devrait prendre fin « vers la fin du mois d’août de cette année ». Soit, à peu près 40 semaines de travail pour les élèves, collégiens et lycéens malgaches. Presque dix mois, que des parents trouvent longs et qui auraient « un impact sur la capacité des enfants ». Il conviendrait toutefois de noter que le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel, procède actuellement à la mise en œuvre du PSE, ou Plan Sectoriel de l’Education, initié par l’ancien pouvoir. Une réforme du système éducatif qui devrait « permettre de rehausser le niveau scolaire des malgaches ». Ce, par la mise en place d’un nouveau calendrier scolaire. Et dont « la situation actuelle n’en est que la manifestation », d’après une responsable auprès du ministère de tutelle. Cette dernière de noter que la mise en place devrait se faire de « façon progressive » si l’effectivité est prévue à « l’année 2020».

En avant. Le pays est actuellement dans la phase de transition d’une durée de trois ans, durant laquelle les techniciens auprès du ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et professionnel, propose des calendriers scolaires en fonction de l’objectif de l’année scolaire de 39 semaines. Soit 3 semaines de plus que dans l’ancien calendrier qui en comptait 36. Les parents d’élèves malgaches devraient s’y résigner étant donné que l’année scolaire actuelle se rapproche de plus en plus de la nouvelle donne. Prévu pour l’année 2020, le nouveau calendrier scolaire consiste en un rallongement de l’année scolaire et à la réduction des périodes de vacances. D’ici là, l’on remarque un certain écart  entre les calendriers des établissements scolaires. Si ceux s’alignant sur le calendrier du système français sont actuellement en vacances, les établissements répondant au calendrier malgache ne le sont pas encore. Ce qui pose un certain souci aux parents d’élèves ayant des enfants scolarisés dans les deux types de système.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

2 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Tokony mba asiana fitsinjovana ny zony ankizy fa tsy mety io année scolaire lava be io fa mandreraka ireo ankizy ireo,aza adino fa mbola malemy saina ireo ka ilay fialam-boly aminy vacances dia anisany fitaizana zaza ihany koa,
    Mangataka aminy Ministere tompon’andraikitra mba hanova sy hanatsara an’io rafim-pampianarana sy fepotoana hianarana sy hialana sasatra fa mafy loatra hoan’ny ankizy madinika

  2. Selon moi, le problème se situe dans le manque de transparence à propos de cette PSE. Si le ministère concerné se prendrait la peine d’informer (à défaut de demander l’avis des autres) le public clairement sur les tenants et aboutissants du projet, on serait à quoi nous en tenir.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.