ONG Angela : Appel à l’Etat

Jacaranda
Un exemple d’action citoyenne, initiée par l’ONG Angela.

L’ONG Angela interpelle l’Etat sur l’affaire Andranomena, district Miarinarivo, région Itasy. « Nous lançons l’appel à l’endroit des dirigeants pour qu’ils agissent et prennent les mesures nécessaires afin de rétablir la justice », a lancé un membre de l’ONG en question. Selon toujours les explications recueillies auprès de notre interlocuteur, « une personne se prévalant d’être l’épouse d’un haut gradé à la retraite ‘aurait’ orchestré des manœuvres, tendant à perturber les œuvres caritatives et les actions de développement, initiées depuis l’année 2000, par l’ONG Angela à Andranomena ». « Le médecin recruté par l’ONG Angela, et qui a pu assurer la prise en charge de nombreux bénéficiaires, non seulement de la commune mais également des fokontany aux environs, a été attaqué », déplore notre source. Ce qui priverait actuellement les bénéficiaires des soins et services de santé de base. Outre cette attaque, les infrastructures de développement, tels que les installations solaires destinées à produire de l’électricité pour la population d’Andranomena, auraient également été détruits par des personnes malintentionnées, qui ne seraient que des émissaires de l’épouse du haut gradé à la retraite.

Litige. Les échanges effectués ont permis de comprendre le fond du problème qui correspondrait à une affaire de litige foncier. « L’affaire est simple, l’épouse d’un haut gradé à la retraite veut s’accaparer des terrains titrés et bornés au nom de Bergamain. Les terrains en question ont été achetés dans les années 1994 par Velliama Christine, propriétaire d’une entreprise de production et d’exportation de cornichons, qui a, par la suite, œuvré pour le développement d’Andranogena, grâce à l’ONG Angela », renchéri notre source. Avant de préciser que l’ONG Angela a, depuis des années, apporté des changements importants dans le quotidien de la population. Propos confirmés par Rakoto (nom d’emprunt), un bénéficiaire. « L’ONG Angela a construit une Ecole Primaire Publique et des infrastructures routières. Outre la construction d’infrastructures, l’ONG a également appuyé cinq fokontany en faisant des dons de nourritures », ajoute notre interlocuteur. Diverses autres actions auraient également été initiées pour appuyer les familles vulnérables d’Andranogena, tout en apportant un vent de développement.

Recueillis par José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.