Revitalisation de la vaccination : Les financements encore à trouver

Augmenter le taux de vaccination, tel est l’un des objectifs de la revitalisation de la vaccination à Madagascar.

Pour mener des campagnes de vaccination à grande échelle, la Grande Île doit encore s’appuyer sur des financements étrangers

« Nous nous attelons actuellement à la revitalisation de la vaccination à Madagascar. Une initiative qui entre dans le cadre du respect des droits à la vaccination dont chaque enfant malgache doit pouvoir jouir ». Ce sont là les propos de Christiane Bodo Ramamonjisoa, directeur du programme élargi de la vaccination à Madagascar, lors du lancement de l’évaluation dudit programme à Anosy hier. Une évaluation réunissant une centaine de participants composés des représentants des partenaires techniques et financiers, des ministères et Organisations de la Société Civile, et qui « entend améliorer la réalisation du programme élargi de la vaccination à Madagascar ». Le lancement de l’évaluation en question a permis de savoir que les parties prenantes entendent revitaliser la vaccination à Madagascar. Une initiative qui nécessite « l’appui des partenaires techniques et financiers », d’après les dires du directeur du programme élargi de la vaccination à Madagascar. La responsable auprès du ministère de la Santé publique de noter : « La réunion consiste aussi à remettre sur la table des négociations les demandes de financement relatives à la vaccination à Madagascar ».

Difficultés. Les récents épisodes de résurgence des épidémies de la peste, de la rougeole ou encore de la rubéole ont été attribués par quelques acteurs « au faible taux de vaccination » enregistré par les autorités publiques ainsi que d’autres acteurs ces dernières années. Diverses explications ont été avancées pour ne citer que « la réticence des parents à adhérer aux campagnes de vaccination de masse ». Une réticence amplifiée par un manque de communication et de sensibilisation à l’endroit du public cible. Des défis qui viennent s’ajouter à la longue liste d’obstacles auxquelles doivent faire face les acteurs des campagnes de vaccination de masse. Le poids de la culture, les réalités socio-économiques, ou encore les difficultés liées à la logistique font que les campagnes de vaccination ont du mal à atteindre leurs objectifs.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire