Accès pour tous aux services de santé : La CSU et la plateforme humanitaire du secteur privé comme solutions

Jacaranda

Face à l’accès fortement inégal de la population malgache aux services de santé, la Couverture de santé universelle (CSU) est un mécanisme fortement promu ces dernières années, afin d’assurer un accès pour tous aux soins de santé de qualité. Environ 30% de la population malgache fréquentent les structures de santé privées, incluant les hôpitaux, centres de santé, dispensaires, centres de diagnostic ou d’imagerie, cabinets spécialisés… Ces structures sont en majorité des entreprises qui, comme pour tout investissement, cherchent à dégager des bénéfices. Elles sont ainsi fréquentées par les patients en fonction de leur pouvoir d’achat. De ce fait, certaines structures privées sont totalement inaccessibles à une frange de la population en raison de la barrière financière. La mise en place de la plateforme humanitaire du secteur privé œuvrant dans le domaine de la santé est un moyen intéressant pour faciliter l’accès aux services de santé de qualité partout dans le pays, indépendamment du pouvoir d’achat de chacun, sans pour autant compromettre la viabilité des structures de santé privées. Des volets telles les assurances santé, les mutuelles, nécessitant le versement de cotisations, sont envisageables en partenariat avec des opérateurs du secteur privé.

Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.