Visite du pape à Madagascar ; Messe sous haute sécurité

Jacaranda
Les véhicules qui transportent les fidèles à l’occasion de la visite du pape doivent passer un contrôle technique spécial.

800 000 fidèles, voire davantage, sont attendus à Antananarivo pour la grandemesse dirigée par le pape François le 08 septembre 2019.

Un énorme flux de personnes est à prévoir sur les routes nationales, dans la mesure où une grande partie des 800.000 personnes attendues au site de Soamandrakizay pour assister à la grand-messe sera constitué de fidèles issus des quatre coins de la Grande Ile qui feront le déplacement jusqu’à Antananarivo. Le volet transport est ainsi au cœur d’une série de mesures mises en place par le comité d’organisation, mais également par les autorités en charge de la sécurité routière et celles de l’Agence de transport terrestre.

Contrôle technique spécial. Outre les mesures d’organisation du transport au niveau des diocèses et localités d’origine de chaque groupe de fidèles, les transporteurs et les voyageurs qui comptent se rendre à Antananarivo à l’occasion de la visite du souverain pontife à Madagascar, doivent se conformer aux mesures habituelles en matière de transport de groupe. Mais comme il s’agit d’un événement spécial qui exige des mesures exceptionnelles, il est bon à savoir également que tout véhicule désirant transporter les fidèles dans le cadre de cette visite du pape doit obligatoirement passer un contrôle technique spécial auprès des centres de visite technique. Une disposition spécifiée par la direction générale de la sécurité routière en vue de veiller au respect des mesures de sécurité par les usagers de la route. Ce, afin d’éviter les accidents sur les routes empruntées par les milliers de véhicules prévus de se rendre à Antananarivo à cette occasion.

Accidents. Les accidents de la route sont, en effet, devenus de plus en plus courants, ces dernières années, lors des déplacements de foule pour des grands événements, notamment religieux. La vétusté des véhicules et le non- respect des normes techniques requises pour les véhicules sont les principales causes des accidents de la route, bien souvent mortels. Il est alors à prévoir que les contrôles techniques effectués sur les véhicules de transport des fidèles soient menés de manière particulièrement minutieuses afin d’assurer un état irréprochable des véhicules. Bien que le risque zéro n’existe pas en matière de sécurité routière, le meilleur objectif est d’enregistrer zéro accident, pour que des accidents mortels comme celui survenu en août 2017 sur la RN4, ne se reproduisent plus. Cet accident s’est produit lors d’un déplacement de pèlerins de l’église FJKM venus de Soavinandriana, en route pour Mahajanga, transportés par un car à étage visiblement surchargé. Lâché par ses freins, après que le chauffeur n’a  pas réussi un passage de vitesse, le car a fait plusieurs tonneaux avant de finir sa course dans un ravin et prendre feu. Le lourd bilan, qui fait froid dans le dos : 21 morts et plus de 100 blessés, est longtemps resté dans les esprits.

Vigilance. Outre les normes techniques qui s’appliquent aux véhicules, le comportement des voyageurs fait également l’objet de mesures de sécurité. Lors des pauses pour se soulager la vessie ou pour se dégourdir les jambes, notamment, les mesures de sécurité des personnes doivent être rappelées aux voyageurs, lesquels doivent redoubler de vigilance afin d’éviter les accidents. On se rappelle  celui survenu lors du dernier rendez-vous de la jeunesse catholique « JMJ Mada » en octobre 2018, terni par un accident mortel, toujours sur la RN4. Une jeune femme parmi les pèlerins a été percutée à Ankazobe, par un véhicule lors d’une pause, et a succombé à ses blessures. Pour la visite prochaine du pape, les mesures mises en place en matière de transport et de circulation, visent à éviter toute mauvaise surprise qui risque de mal finir sur les routes.

Hanitra R.

Blueline Air Fiber

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.