60 ans de la Fac Lettre : Le numérique à l’honneur

Jacaranda

Changement. C’est ce qu’entend marquer le comité organisateur de la célébration du 60e anniversaire de la Faculté des lettres et Sciences Humaines de l’Université d’Antananarivo dans le cadre de ladite célébration. Un changement qui s’est manifesté dans un parcours allant du “système classique” vers celui du “numérique”. Loin d’être un effet de mode, la conversion vers le numérique serait une évidence, un impératif compte tenu de l’évolution constante en matière de technologie de la communication et de l’information. “Nous ne pouvons pas nous soustraire des nouvelles technologies de l’information et de la communication, et des changements qu’elles apportent dans le monde en général, de l’univers de l’enseignement supérieur en particulier” a-t-on fait savoir lors d’une conférence de presse organisée à Ankatso mercredi dernier. En effet, les technologies numériques éducatives prennent de plus en plus de place dans le monde de l’enseignement supérieur à Madagascar. Le partenariat de l’Université d’Antananarivo et du Campus numérique Francophone, la mise en place – petit à petit – de la formation assistée par ordinateur ont été avancés pour illustrer l’enjeu du numérique au niveau de la FLSH de l’Université d’Antananarivo.

Au programme. Trois volets ont été composés par le comité d’organisation de la célébration. Si le premier consiste en des conférences où des enseignants chercheurs des 13 mentions de la FLSH vont débattre des parcours de l’institution. Le second volet quant à lui sera plus physique, et fera place à des rencontres sportives entre les mentions. Le comité d’organisation a gardé le meilleur pour la fin. Des expositions des produits de recherches, des compétitions culturelles ainsi que des festivités estudiantines diverses vont clôturer la célébration. Il conviendrait de noter que, la Fac Lettres et sciences humaines compte actuellement 5967 étudiants répartis dans 13 mentions.

José Belalahy

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.