Appui à la filière bois énergie à Itasy et Analamanga : Préservation de 3000 hectares de forêts par an

Jacaranda
La reforestation de Madagascar figure parmi les projets du ministère de l’Environnement.

Ce mercredi 28 août 2019 a eu lieu l’atelier de clôture du projet AFIBERIA (Appui à la filière bois et énergie dans les régions Itasy et Analamanga) entamé en mars 2015. Les techniciens et responsables du projet ont parlé de résultat plus que satisfaisantdurant l’atelier de clôture qui s’est tenu à l’hôtel Colbert Antaninarenina.

Tous les objectifs ont été atteints, voire dépassés, tels ont été le verdict annoncé pendant l’atelier de clôture du projet AFIBERIA du programme ASA. Pour tous les volets du projet, les résultats obtenus dépassent les attentes. En matière de reboisement par exemple, si AFIBERIA visait la formation de 33 pépiniéristes pour les 47 mois de mise en œuvre du programme, ce sont au final 44 pépiniéristes qui ont été formés. Même chose pour le volet carbonisation, 24 maîtres- charbonniers et 1.599 charbonniers ont été formés sur un objectif de 1.500. Un bilan qui a ravi les différents acteurs : les producteurs, le bureau d’appui à la coopération extérieure ou encore le ministère de l’Environnement. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle un autre projet similaire va être signé dès demain entre le gouvernement malgache et l’Union européenne, baptisé AFAFI, ce nouveau programme sera la suite logique d’AFIBERIA d’après le représentant du bureau d’appui à la coopération extérieure.

Les foyers améliorés. Le volet foyer amélioré fait partie des trois volets qui composent le projet AFIBERIA. Il s’agit de la production de foyers améliorés ou Fatana Mitsitsy qui permettent de réduire considérablement la consommation de charbons de bois. Ainsi, AFIBERIA a permis de préparer 45 artisans producteurs de foyers améliorés qui sont désormais fidélisés au niveau de neuf ateliers. En quatre ans, ce sont près de 55.625 unités de foyers améliorés qui ont été vendus, offrant un revenu supplémentaire à hauteur de 98 millions d’Ariary pour les artisans. Et bien évidemment, la commercialisation de ces foyers n’a pu se faire comme cela, par magie, une équipe était là pour assurer la campagne de marketing et la sensibilisation de la population sur les bénéfices à utiliser ce produit. Certains ont certainement remarqué les camions baladeurs qui ont parcouru la ville ou encore le spot publicitaire qui passait sans cesse sur les chaînes de télévision nationales. Quoi qu’il en soit, l’utilisation d’un foyer amélioré par les ménages réduit la consommation annuelle en bois de 130.000 tonnes, soit une préservation d’environ 3.000 hectares de forêts par an. Ce qui représente tout de même un énorme point pour l’environnement.

Des charbonniers convaincus. Quant au volet carbonisation, force est de constater que les charbonniers sont majoritairement satisfaits d’avoir acquis les nouvelles techniques de production. Si les uns ont été formés via le programme AFIBERIA, les autres n’ont pas hésité à apprendre de ces derniers. Une initiative louable puisqu’ensemble, ils ont pu générer un revenu supplémentaire de 232 millions d’ariary via une production supplémentaire de 3.454 tonnes.

A noter qu’AFIBERIA a touché 18 communes des régions Itasy et Analamanga dans le dessein de contribuer durablement à la lutte contre la pauvreté et à la préservation de l’environnement. Toutefois, le ministère de l’Environnement espère que le programme s’étendra dans d’autres régions d’après le discours de son représentant à cet atelier de clôture.

Anja RANDRIAMAHEFA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.