Incendie à Anosibe : Le ministère de la population prend ses responsabilités

Jacaranda
La ministre a montré son soutien aux sinistrés de l’incendie d’Anosibe.

Suite à l’incendie qui a fait 274 sinistrés à Anosibe hier soir, la ministre de la population, de la protection sociale et de la protection de la femme, Lucien Irmah Naharimamy  accompagnée par l’équipe du bureau national de gestion des risques et catastrophes (BNGRC) sont descendues sur les ruines pour apporter l’aide du gouvernement aux 52 ménages victimes.

Depuis hier soir, après la maîtrise des feux, les habitants des 52 toits partis en fumée ont dû se débrouiller pour trouver un endroit où dormir. « La nuit a été difficile pour les sinistrés, les uns dormaient chez des familles proches ou des amis, tandis que d’autres ont dormi dans les couloirs du quartier » a raconté le chef du Fokontany, Randrianiaina Teloson. Il semblait donc essentiel de venir en aide à ces personnes qui n’ont plus de toit, et ce dans les plus brefs délais. Ainsi, dès la matinée, les équipes du MPPSPF et du BNGRC ont programmé une descente sur le terrain afin de doter les victimes de quoi tenir bon : 40 sacs de riz blanc, 20 sacs de légumineuses, 250 pièces d’assiettes, 250 pièces de cuillers, 70 seaux, 70 marmites, 70 couvertures, 5 sacs de friperies, 10 paquets de cahiers et 10 boîtes de stylos.

5 blessés. Cet incendie a fait cinq blessés selon le chef du Fokontany et les responsables trouvés sur place. Lors de notre passage, nous avons pu remarquer que ces derniers étaient encore parmi les leurs et non dans un centre médical. La ministre de la population, ayant entendu la nouvelle a promis de transmettre rapidement  le message aux autorités compétentes, afin que les blessés puissent être pris en charge. Elle a également souligné que ces dons sont le fruit de la collaboration et de l’entraide entre le gouvernement, les différentes associations et les députés.

Rappel des faits. Petit rappel sur les origines de l’incendie, ce serait un enfant qui a joué avec une bougie qui serait à l’origine de cet incendie. Le feu s’est déclaré vers 19 h du soir et n’aurait été maîtrisé que deux heures plus tard malgré l’intervention rapide des pompiers. Malheureusement, rien n’a pu être récupéré, même les cochons élevés par les sinistrés ont péri dans les flammes. Le chef du Fokontany lance donc un appel à toutes les personnes qui peuvent venir en aide aux habitants ; « nous avons grandement besoin d’aide, qui que vous soyez et quel que soit votre don, nous avons besoin de vous » a-t-il dit.

Anja RANDRIAMAHEFA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.