Hausse des prix des PPN : Le gouvernement demande des comptes aux grossistes

Jacaranda

La hausse des prix des produits de première nécessité fait le lot quotidien des Malgaches. Un fait qui semble être normal tant c’est habituel pour les consommateurs qui doivent se soumettre au  bon  vouloir  des détaillants et grossistes. Les cris d’alerte des Malgaches semblent avoir été entendus par les tenants du pouvoir. D’ailleurs, c’est ce que laisse transparaître le compte rendu du conseil des ministres du 4 septembre dernier. “Mila tsirihina araka izany ireo mpanafatra entana ka arahi-maso ny tahirin’entana ary angataham-panazavana izy ireo ny antony fiakaram-bidy nefa mbola tsy miditra fotoan’ny maintso ahitra isika” ou traduit librement par “des contrôles inopinés devraient absolument être menés auprès des grossistes pour l’évaluation de leurs stocks. Les grossistes devraient expliquer la hausse des prix hors de la période de soudure” peut-on lire dans le compte rendu dudit conseil. Avant de faire savoir “la nécessité de se plier à la règle de la concurrence pour l’intérêt des consommateurs”. Le ton est donc donné, l’histoire est à suivre de près.

José Belalahy

Telma Fibre Vibe

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.