EPP Ambanilalana : Les inscriptions interrompues

Jacaranda

Malgré l’annonce de la gratuité de l’inscription dans les écoles primaires publiques (EPP), certaines écoles continuent de demander un droit sous forme de cotisation  selon les parents d’élèves qui nous ont contactés. Alors que les pronostics concernant l’augmentation du nombre d’enfants qui vont pouvoir être scolarisés grâce à cette mesure prise par le ministère de l’Education, ont été évoqués dans nos colonnes il y a deux jours, cette nouvelle cotisation réclamée aux parents freine ce projet. « La rentrée est pour lundi mais nous sommes contraints de garder nos enfants à la maison parce que nous ne disposons pas des moyens nécessaires pour les envoyer à l’école car, la somme réclamée par l’école est semblable au droit d’inscription des années précédentes : 35000 ariary »,  ont confié certains parents. Et dans les CEG et les lycées, des parents du côté d’Ankadivato nous ont également dit qu’ils souhaitent que les frais d’inscription soient allégés. Une négociation serait prévue dans les prochains jours toujours d’après ces parents.

Anja RANDRIAMAHEFA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.