2e Forum régional de l’éducation : De la phase 1 vers la phase 2 du projet TaFiTa

Jacaranda
Les directeurs des EPP récompensés pour leur effort lors du forum régional sur l’éducation à Analamanga. (crédit photo : Princy)

Après la première phase du projet TaFiTa du ministère de l’Education nationale et du gouvernement japonais initié en juin 2016, un deuxième forum régional pour la région Analamanga s’est tenu hier à Fofikri Ilafy pour parler notamment de la suite du projet et dresser un bilan des quatre années écoulées de la phase 1.

Ce forum sur l’éducation est une approche initiée par l’agence de coopération japonaise à Madagascar (JICA) dans le but d’améliorer le niveau des élèves du primaire dans les disciplines de base comme la lecture et les mathématiques. Ainsi, le forum a réuni toutes les entités régionales (gouverneur, chefs de districts, maires, directeurs régionaux de l’éducation, chefs des circonscriptions scolaires, conseillers pédagogiques, chefs ZAP et fédérations FEFFI) pour discuter de la possibilité de pérenniser l’approche proposée lors de la phase 1  mais aussi afin de présenter les résultats obtenus à Analamanga au cours de l’année scolaire précédente.

Résultats de la phase 1. Dans une entrevue, le directeur de l’école primaire publique Belanitra de la CISCO Anjozorobe, Dama Ramiliarison a donné son impression au sujet de ce projet : « Nous avons adopté une nouvelle approche pour l’enseignement des mathématiques aux élèves, désormais la méthode choisie comprend des jeux ludiques, ce qui a nettement amélioré les résultats scolaires des élèves. Pendant l’année scolaire 2017-2018, mon école a enregistré un taux de réussite de 65% au CEPE. Mais depuis que nous avons mis en pratique les techniques obtenues grâce au projet TaFiTa, 75% de nos élèves ont réussi aux derniers examens officiels ».  Les directeurs d’écoles présents lors de ce forum semblent convaincus pour la plupart de l’efficacité de ce projet TaFiTa. D’ailleurs, la direction régionale de l’Education nationale et de l’Enseignement technique Analamanga ou DRENETP, contente des résultats obtenus sur la transmission des connaissances en mathématiques aux enfants, souhaite capitaliser l’approche-forum sur d’autres thèmes.

Malagasy à l’honneur. Selon les responsables, il s’agit d’un investissement rentable car le coût de l’organisation d’un tel événement est faible pour Madagascar au regard des résultats obtenus, il est estimé à 659 Ariary par élève. C’est ainsi qu’après discussion, le thème avancé pour la phase 2 du projet TaFiTa est le Malagasy. Un choix qui a été justifié par la difficulté des élèves à lire en malagasy ou en français mais aussi en raison de l’importance de la lecture dans l’apprentissage des autres disciplines. Tout le staff du projet TaFiTa s’est donc concentré sur la manière dont on peut améliorer le niveau des élèves en lecture pour l’agenda de ce second forum. A noter que cette nouvelle campagne portant sur la lecture sera mise en œuvre dans toutes les écoles primaires publiques d’Analamanga à partir de janvier 2020. Pour l’instant, la phase 2 est en cours d’officialisation d’après ce que nous a confié le représentant de JICA à Madagascar, Shinji UMEMOTO.

Anja RANDRIAMAHEFA

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.