Assistance alimentaire du PAM : Nouvelle méthode de ciblage des bénéficiaires dans le sud

Jacaranda

730.000 personnes dans le sud de Madagascar sont en situation d’insécurité alimentaire aigüe sévère jusqu’en mars 2020, selon le Cadré intégré de classification de la sécurité alimentaire du gouvernement, publié ce mois de novembre2019. Afin de mieux leur apporter une assistance alimentaire, le Programme Alimentaire Mondial (PAM) adopte une nouvelle méthode, utilisant les nouvelles technologies, dans le processus d’identification des bénéficiaires (ciblage) et de constitution de la base de données des bénéficiaires (enregistrement). Cette innovation, déjà opérationnelle, entre dans le cadre de la fourniture d’une assistance alimentaire aux populations affectées par l’insécurité alimentaire et la malnutrition dans le sud de Madagascar. Faut-il rappeler que cette région est régulièrement frappée par la sécheresse, à l’origine de la situation d’insécurité alimentaire des populations.

Tablettes et smartphones. L’innovation apportée par le PAM consiste à collecter les informations sur les ménages en utilisant des smartphones et des tablettes. Les données sont ensuite migrées vers le système numérique de gestion des informations des bénéficiaires du PAM, appelé SCOPE, pour y être enregistrées. « La plateforme SCOPE contribue à améliorer l’impact des activités du PAM en assurant que les bonnes personnes reçoivent l’assistance au moment opportun », explique Moumini Ouedraogo, représentant du PAM à Madagascar. La plateforme SCOPE assure également la protection des données sur les personnes depuis la collecte jusqu’au stockage des données, conformément à la politique globale de protection des données du PAM. Les données stockées dans SCOPE peuvent être utilisées pour identifier les tendances, besoins et priorités des personnes, pour mieux connaître la réalité sur le terrain, et suivre l’évolution des ménages ciblés de manière à fournir une assistance plus adaptée et personnalisée. Ce ciblage est aussi un investissement important pour les interventions dans la région et la coordination des actions des partenaires intervenants dans le Grand Sud.

Distributions. Jusqu’en mars 2020, le PAM en collaboration avec ses partenaires, fournira une assistance alimentaire à 230.000 personnes dans les neuf districts les plus affectés par l’insécurité alimentaire pour faire face à la période de soudure. L’assistance en question vise à répondre aux besoins alimentaires immédiats des ménages. Plus concrètement, il s’agit de distributions gratuites de vivres ou d’argent, de distributions d’aliments de supplémentation pour la prévention et le traitement de la malnutrition aigüe modérée ; et d’un appui nutritionnel aux malades de la tuberculose.

Recueillis par Hanitra R.

Share This Post

Post Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.