Rougeole : Quid de la fin d’épidémie ?


Depuis la déclaration de l’épidémie, la rougeole a fait des milliers de victimes à Madagascar.

De septembre 2018 à décembre 2019, soit un an et trois mois,  l’épidémie de rougeole sévit dans le pays. La déclaration de fin d’épidémie est toujours attendue.

Longue. C’est ce qui définit le mieux l’épidémie de rougeole qui a sévi  dans le pays depuis le mois de septembre 2018. Selon les explications retenues par les responsables auprès du ministère de la Santé publique : « La déclaration est tributaire du seuil épidémique. On ne peut la faire tant que l’on notifie des cas cliniques ».  On serait toujours en attente dudit « seuil » actuellement si l’on suit la logique du ministère. En effet, la déclaration d’épidémie ne pourrait être effectuée « si aucun district ne notifie au moins cinq (5) cas suspects ou trois (3) cas confirmés en quatre semaines successives ». D’un autre côté, les informations concernant la situation réelle de l’épidémie sont difficilement accessibles. Les dernières données recueillies au mois de septembre 2019 dernier font état de « 204 407 cas enregistrés dont 948 décès ». Soit, « un taux de létalité de 0,5% » selon toujours les mêmes données. On attend donc que les autorités compétentes déclarent la fin de l’épidémie de rougeole. Entre temps, l’on n’est actuellement pas en mesure de savoir si le risque toujours. Ce qui est sûr c’est que l’on n’a plus relevé de cas que ce soit dans les districts ou à l’échelle nationale. Ce qui pourrait être une bonne chose finalement.

Couvertures. Les campagnes de vaccination menées par l’Etat avec ses partenaires techniques et financiers ont permis de cibler des millions d’enfants dans toutes les régions du pays. Les faits sont toutefois là, le pays accuse un faible taux de couverture vaccinal. Celui de 2017 était de 58% selon un bulletin d’information sur les flambées épidémiques publié par l’OMS ou Organisation Mondiale de la Santé au mois de janvier 2019 dernier. La troisième et dernière campagne de vaccination contre la rougeole dans le pays remontant au mois de mars et d’avril dernier,ladite campagne devrait avoir ciblé quatre millions d’enfants âgés de six mois à neuf ans répartis dans 19 régions du pays. Aucune information concernant les résultats de la troisième phase de vaccination anti rougeole n’est encore disponible jusqu’à maintenant. Pour l’heure, l’on est dans l’expectative…le silence du ministère de tutelle concernant la situation est assez assourdissant.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.