Coronavirus : Face à la psychose, la communauté asiatique réagit avec #JeNeSuisPasUnVirus

Le nouveau coronavirus dénommé 2019-nCoV, sur le point de devenir une pandémie, trouble depuis peu la vie en société. Même si les cas avérés sont localisés dans quelques pays occidentaux et asiatiques, la peur ne cesse de gagner du terrain, à tel point que certains malgaches évitent tout contact avec des personnes d’origine asiatique. Quand bien même ces dernières ne présentent aucun symptôme de cette maladie, ou n’ont pas mis les pieds en Chine depuis des années. Ailleurs, la réaction de la communauté asiatique face à cette psychose commence à se faire ressentir sur les réseaux sociaux avec le hashtag #JeNeSuisPasUnVirus. En effet, il n’y a aucune raison de mettre à l’écart un Chinois ou un Asiatique qui n’est pas ou n’a pas été en contact avec des personnes touchées par cette maladie, dont le foyer est à Wuhan (Chine). « Ce n’est pas une maladie qui frappe uniquement les Chinois. Je ne vois pas pourquoi nous devrions craindre une personne en bonne santé et, qui plus est, habite à Madagascar depuis des années » a témoigné Yveline, une femme dans la quarantaine faisant ses courses à Behoririka. Cependant, en circulant dans les quartiers d’Antananarivo, on peut entendre dans certaines conversations qu’une certaine méfiance s’installe à l’égard des ressortissants asiatiques. « Il vaut mieux se tenir à l’écart, on ne sait jamais » disent certains.

Quoi qu’il en soit, cette psychose n’a pas encore gagné la majorité des Malgaches, qui semble calme pour l’instant. Pour l’heure, aucun cas n’a encore été relevé. Les contrôles sont très stricts à l’aéroport, et les vols en provenance et à destination de la Chine sont suspendus. Le Premier ministre a même invité tout un chacun à ne pas paniquer, même s’il faut rester prudent.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.