Vigilance « fortes pluies » : Avis de menace pour le littoral Est, et avertissement pour les hautes terres


le bilan des dernières inondations est lourd, le même schéma pourrait se reproduire avec l’arrivée de ces fortes pluies. (photo d’archives

Epargné par la tempête Francisco la semaine passée, Madagascar n’est pourtant pas sorti d’affaires puisque le résidu de cette tempête a été repris par les alizés et se dirige actuellement vers la côte Est du pays. Cela va entraîner une dégradation plus ou moins généralisée des conditions météorologiques sur le littoral Est et les hautes terres par fortes pluies, à compter de la nuit du vendredi 14 février selon Météo Madagascar. 

La pluie sera intense à l’Est et dans les régions centrales jusqu’au dimanche 16 février 2020. L’avis de menace a ainsi été lancé pour les districts de Brickaville, Mahanoro, Vatomandry, Antanambao Manampotsy, Nosy Varika, Mananjary, Manakara, et Vohipeno. La vigilance verte ou avertissement concerne les districts suivants : Fenoarivo Atsinanana, Vavatenina, Toamasina I et II, Ambatondrazaka, Moramanga, Anosibe, Anosibe an’Ala, Marolambo, Ifanadiana, Ikongo, Manjakandriana, Antananarivo Avaradrano, Antananarivo Renivohitra, Antananarivo Atsimondrano, Andramasina, Ambatolampy, Antanifotsy, Antsirabe I et II, Fandriana, Ambositra, Manandriana et Ambohimahasoa. Ce résidu est prévu toucher le pays du côté de Vatomandry et Mahanoro vers samedi selon les indications des services de météorologie. Toutefois, il sera de faible intensité en raison d’un environnement atmosphérique défavorable à son intensification par manque d’humidité à grande échelle.

Risque d’inondation. Et bien évidemment, le risque d’inondation n’est jamais à exclure dès que le pays fait face à une grande quantité de précipitation. Selon les estimations des experts au sein de la météo, le cumul de pluies pourrait dépasser 100 mm en 24 heures. Ce qui représente un risque d’inondation par stagnation des eaux et un risque géologique. La sortie en mer entre Cap Masoala et Manakara est donc fortement déconseillée à partir de ce jour.

Le sud épargné.  La moitié Sud d’Atsimo-Andrefana, Androy et Anosy, n’est pas concernée par cette alerte. Le temps y sera très sec comme d’habitude même si on y note une baisse de la température comparée à celle de la première moitié de la semaine. Enfin, la population est priée de rester informée de l’évolution de la situation et de se conformer aux prescriptions officielles des autorités locales.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.