Office Régional de Nutrition-Analamanga : Le message n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd !

Les élèves réunis hier, à l’EPP Analamahitsy Cité, ont su montrer que le message est bien reçu !

Rideau sur un peu plus de deux ans de campagne pour l’Office Régional de Nutrition (ORN) Analamanga. Son projet de campagne de diffusion de messages sur la nutrition au niveau des écoles vient de prendre fin officiellement, hier. 

La campagne en question a permis de mener depuis 2018, année de lancement du projet, des campagnes de sensibilisation et de diffusion de messages sur la nutrition dans 31 écoles de la région Analamanga, réparties dans six Zones d’Administration Pédagogique (ZAP), ainsi que la ZAP de Masindray. Outre les sensibilisations et les animations dans les établissements scolaires, des notions de base en matière de nutrition sont transmises aux élèves à travers des séances d’éducation nutritionnelle et de démonstrations culinaires, lesquelles ont visiblement, fort intéressé les enfants. Par ailleurs, des concours artistiques, entre autres, de Kabary, de poèmes, de chants et de danses traditionnelles, ainsi que des concours de sketches, organisés dans le cadre de la campagne, ont permis aux élèves de partager les messages qui leur ont été transmis, tout en exprimant leurs talents. Hier, lors de la cérémonie de clôture officielle de la campagne, les meilleurs talents et leurs établissements d’origine ont été primés : kits scolaires, appareils audio-visuels, kits d’hygiène, outillages de jardin et semences pour les jardins potagers des écoles, ou encore des produits de première nécessité, ont été remis aux plus méritants.

Tache d’huile. La démarche adoptée dans le cadre de cette campagne de diffusion de messages sur la nutrition, a eu des retombées positives. Les enfants ont visiblement amélioré leur connaissance des bonnes pratiques à adopter en matière de nutrition. Sur toutes les bouches, hier, lors de la cérémonie de clôture, le message-clé est manifestement reçu cinq sur cinq ! Ce message met en avant l’importance de la consommation d’aliments diversifiés et de couleurs diverses ; l’adoption des gestes d’hygiène de base, notamment la propreté des mains et l’hygiène bucco-dentaire. Des gestes simples mais importants pour la santé physique et le développement intellectuel. « Les enfants sont des vecteurs de messages par excellence. Leur donner ce rôle peut faire changer les ‘mauvaises’ habitudes dans les ménages en matière d’alimentation, car le problème réside surtout dans la non- connaissance des bonnes pratiques dans l’utilisation et la consommation des aliments », a affirmé le coordonnateur régional au sein de l’ORN Analamanga, James Odon Randriakotomihaja.  Ainsi, en ciblant les enfants pour la diffusion des messages, on déclenche un phénomène” tache d’huile” qui permettra d’atteindre un public bien plus vaste.

Quelque 20.818 élèves et 310 enseignants ont été les principaux  bénéficiaires de cette campagne de diffusion de message au niveau des écoles par l’ORN Analamanga, lequel a pu bénéficier des appuis du Programme Alimentaire Mondial (PAM) en tant que partenaire technique et financier, de l’Office National de Nutrition (ONN) qui a assuré la mise en œuvre du projet, et du ministère de tutelle.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.