Santé publique : Des soins de qualité à destination du Grand sud

En vue de renforcer et d’améliorer les offres de service de santé auprès de la population des zones les plus enclavées, le gouvernement japonais a offert deux cliniques mobiles aux régions vulnérables du sud, à savoir Androy et Ambovombe, ceci dans le cadre du projet TOLISABO, financé par le peuple japonais. 

La cérémonie de remise de ces cliniques s’est déroulée, hier matin, au CHU HJRA Anosy sous le patronage du ministre de la Santé publique, le Pr Ahmad AHMAD, sous le parrainage de l’ambassadeur du Japon à Madagascar, Yoshihiro HIGUCHI et en collaboration avec l’UNFPA.

A travers ces cliniques mobiles, les habitants des régions du Grand sud qui doivent faire face à la sécheresse, à la famine et qui, surtout, n’ont pas souvent accès à des soins de qualité, peuvent bénéficier de services de santé reproductive gratuits : accouchement sécurisé, réparation de la fistule obstétricale, services gratuits de consultation prénatale, échographie, vaccination, dépistage des IST/VIH, planification familiale etc.

Les deux cliniques mobiles participeront à la caravane de prestation de services organisée dans le cadre de la célébration de la Journée internationale de la femme sur la RN7 du 1er au 8 mars 2020 avant de partir dans le sud de Madagascar.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.