Lutte pour les droits des femmes : MWE organise une journée de sensibilisation au Cinepax

Woman est un film documentaire signé Anastasia Mivoka et Yann Arthuis Bertrand. 2000 femmes de 50 pays témoignent des injustices que subissent la gent féminine dans le monde.

Les droits des femmes ? Un concept, encore flou pour bon nombre de Malgaches et, qui pourtant, mérite d’être intégré dans les valeurs fondamentales de la société moderne. Consciente de cela et de l’importance de faire de la Femme un vecteur indispensable du développement socio-économique du pays, Malagasy Women Empowerment  (MWE) organise une journée de sensibilisation ce dimanche 08 mars au Cinepax Ambodivona. 

Cet événement sera l’occasion de faire un tour d’horizon de l’univers de la Femme puisque trois espaces y seront accessibles : l’espace informatif, l’espace sportif ainsi que l’espace  bien-être. Pour obtenir des informations et échanger avec un oncologue sur le cancer du sein et l’autopalpation, il faut se rendre à l’espace informatif durant cette journée spéciale. On y trouvera aussi un stand dédié à la santé sexuelle et reproductive avec un moyen de dépistage du VIH-SIDA. Quant à l’espace sportif, une séance de Zumba et une initiation au « self-défense » sont au programme. Puis l’espace bien-être permet de se faire chouchouter autour d’une séance de manucure tout en discutant de la vie des femmes en groupe avec les partenaires de l’association. Et pour bien clore cette journée, le film  WOMAN d’Anastasia Mivoka sera projeté dans la salle de cinéma du Cinepax.

Pour en revenir à MWE, il s’agit d’une association fondée à Paris en mars 2018 par un groupe d’étudiantes d’origine malgache mené par l’entrepreneuse Audrey RANDRIAMANDRATO. Les objectifs sont simples : promouvoir les droits des femmes à Madagascar et améliorer les conditions de vie des femmes malgaches dans tous les domaines.

Cette journée récréative du 08 mars va permettre à cette association de financer ses futures actions pour ne citer que le projet Ilotsaina (programme de sensibilisation à la santé sexuelle des femmes en milieu rural) ou encore le Centre de prévention à la santé sexuelle et reproductive, pensé et élaboré par l’association.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.