COVID-19 : Une partie d’Antananarivo outrepasse les règles de confinement

La mesure de protection est pourtant claire : rester chez soi et ne sortir qu’en cas d’extrême nécessité et avec autorisation. Mais beaucoup ne l’entendent pas de cette oreille. Si les rues sont vides durant les après-midis, c’est une autre histoire dans les couloirs des quartiers où le confinement ressemble plus à des vacances. Les enfants jouent dehors, les uns collés aux autres, les adultes discutent entre eux et ignorent totalement la distance de sécurité d’un mètre préconisée. Et bien évidemment, on ne parle plus des personnes qui continuent de sortir dans les rues, celles qui poursuivent leurs commerces, ou encore celles qui ne supportent tout simplement pas le fait de rester chez soi et qui préfèrent prendre l’air dehors, peu importe s’ils s’exposent à un virus potentiellement mortel. 

Pourquoi ? Si une partie avoue ne pas avoir peur de cette maladie, d’autres estiment que leur niveau de vie ne leur permet pas de suspendre leurs activités professionnelles. Et lorsque nous leur avons demandé s’ils ne s’inquiétaient pas de transmettre le COVID-19 aux autres s’ils sont porteurs du virus, ils nous ont répondu que « nous ne sommes pas malades donc nous ne représentons aucun risque ». Peut-être ignorent-t-il encore le fait que cette maladie puisse très bien être présente dans leur organisme sans qu’ils ne présente aucun symptôme. Malgré cette explication, bon nombre d’entre eux l’ont totalement ignorée en avançant des théories du complot  qu’ils n’ont même pas daigné poursuivre jusqu’au bout. Ce qui montre clairement que cette partie de la population ne veut rien savoir et ne compte pas se soumettre aux mesures préventives ordonnées par le gouvernement. 

Intervention des autorités. Ainsi, la seule manière de faire respecter le confinement de 15 jours est pour l’instant l’intervention et la ronde des autorités. Actuellement, les forces de l’ordre sont un peu partout dans la capitale pour demander aux habitants de la ville de ne pas sortir. Mais même avec la présence des autorités, des épiciers continuent d’exercer en cachette. Il suffit de frapper à leurs portes pour passer commande rapidement, à l’abri des regards des policiers qui rôdent dans le quartier. Sur les réseaux sociaux, ceux qui sont confinés chez eux disent qu’« il faut peut-être que cette maladie fasse de nombreuses victimes avant que les plus rebelles prennent enfin conscience de sa dangerosité ». 

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Oui il faut le confinement dans votre maison et respecté les ordres de l’état d’urgence et ne sortie que en cas de nécessité

  2. quand vous allez ramassez les morts dans la rue vous comprendrez toute l ‘importance des mesures France Italie Espagne Etat Unis et bien d’autres ou les morts vont se comptez par milliers Madagascar sa sera l hécatombe par manque de civisme dans ce pays et dieu pourra rien faire pour vous

  3. Mikasika an ity zavamitrenga ity
    ÇA n a pas été détecté à Ivato../ POURQUOI CA SERAIT DÉTECTÉ SUR LES RN 7 ou 4????? RESAKA ETOTRA INDRAY ! Aza manome tsiny loi ianareo fotondrana no tsy compétents satria a nareo no tokony Nanakatona frontières à temps!!! Zao tratra Dago dia VOILÀAaaaaaaaaaaaa! Vous êtes des irresponsables! Olo tsy matotry! Aussi aiha tanamasoansro sy miami?????? Aiha??? Tanamarikoditra sy mama Mia non hitan ireo olo ao tana sy toamasina ai… eroy koa tsy mahay modify dia zap déçu à 100%!!
    Mikasika anireo hôpital y… Manino tsy natsaraina ireo Girard sy hjra ao tananarivo ao…manino tsy no former any roy dokotera jiaby ary ni améliorer ny hôpital efa misy..fa hôpitaly fantôme tsisy afitsoky no mameno gasikara eeee??? Manino vola tsy nampiadaina novidianana ventilateur fa tena vitsy hono eroy eto dago… Aiha ve.. Olo haut place jiaby makany Frantsa aby mitsabo tena fa tsiny miditry Girard izegny!! Efa mampiseo zegny fa tsy dia ça va n’y hôpitaly éto dago fa resaka etotsy fotsiny hoe Manama penitsy….patati patata fa afitsky zéro !
    Enfin ino koa resaka 1000000 cartes CIN apparemment mitovy num jiaby Roy? Mboka zalahy tsy mamara penitsy lay zavatsy raiky t@ faragny igné? Indraindray KOA aloha mampiteha hitegnyvhoe heureusement tsy la y rA8 (izaho dia nifidy azy aloha) satria izy no nitaty taimbava izao… Fa heureusement ireto mpirevy frantsay alika ireto no lany dia aleho hitaty anio crise io ! Izao hita tsara hoe tsy mahavoa no sady tsy manjary

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.