COVID-19 : Le CNARP met en vente deux phytomédicaments

« La crise du COVID-19 nous rappelle le caractère vital de la recherche scientifique et la nécessité d’investir massivement pour le long terme ». Publication du président Français Emmanuel Macron sur son compte LinkedIn en date du 20 mars dernier, qui interpelle sur la place de la recherche dans le développement d’un pays. Phrase qui souligne également l’évidence de la place des chercheurs ainsi que de leurs produits dans le processus de développement tant décrié par les politiques. Prise de conscience partagée du côté malgache qui a mis en avant la médecine traditionnelle et les produits de  recherche. La proposition ce jour par le Centre national d’application des recherches pharmaceutiques (CNARP) de deux phytomédicaments – le Hevokina et la vaseline Niaoulee – au Comité des remèdes traditionnelles du Centre hospitalier Befelatanana arrive à point nommée. Les deux produits peuvent être utilisés comme traitement symptomatique : pour traiter la toux, la gorge, les enrouements et les rhumes. Question particularité, le Hevokina, qui est une solution inhalante, est indiquée pour des affections bronchiques bénignes telles que la toux, l’enrouement, la grippe, l’irritation de la gorge. La vaseline Niaoulee quant à elle correspond à un antiseptique des voies respiratoires qui est utilisé pour le traitement des infections aigües et chroniques du rhinopharynx, les rhinorrhées et les rhinites inflammatoires. Signés CNARP, un organisme rattaché au ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, les deux produits ne présentent aucun risque d’effet secondaire pour la santé. Ayant obtenu une autorisation de mise en vente sur le marché, les deux produits devraient renforcer le protocole de traitement du COVID-19 et seront mis en vente dans les jours à venir. Pour en revenir à l’attention particulière attribuée par la France à la recherche scientifique, Emmanuel Macron, en ces temps de crise sanitaire, a décidé « d’augmenter d’injecter cinq milliards d’euros pour les efforts de recherche ». Quid du budget attribué par l’Etat malgache à la recherche scientifique ?

José Belalahy  

Le Hevokina et la vaseline Niaoule disposent de documents scientifiques attestant de leur efficacité et seront mis en vente dans les jours à venir.
Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Bonjour,

    Je suis Malgache et très fier d’être mais ce n’est pas avec la vaseline ou l’huile essentielle, …. on peut produite de millions de tonnes?
    Concentrons nous sur la première nécessitée de nos pauvres compatriotes qui meurent de faim. Faites confiance aux chercheurs qui on les moyens (non corrompus, pas de souci de fin de moins, ….) des milliers de personnes cherchent actuellement sans relâche: inserm, cnrs, pasteur.fr, sanofi. Ils utilisent des moyens colossaux. je ne sous estime pas mes compatriotes Malgaches, ….. Pr Ratsimamananga mais on n’as pas les moyens financiers; …. En occident c’est déjà l’IA et le robot qui aident les chercheurs mais pas les éprouvettes des années 1960.
    En tout cas, longue vie à nous tous et que Dieux nous protègent.
    S. Rakoto de Montpellier

  2. Mankasitraka ny mpikaroka rehetra eh, fa mba jereo haingana ny mpiray tanin – drazana!

  3. Vous êtes sérieux ? Vous pensez vraiment soigner le cov.19 avec de la vaseline ?
    Il faut arrêter de propager des billevesées !

  4. et où peut-on trouvé ces produits SVP?Il faudrait les mettre sur le marché dans les plus brefs délais et en grande quantité!

  5. Makasitraka ny mpikaroka malagasy 🙂

    Merci aux chercheurs du CNARP et aux chercheurs malagasy

  6. J’ai tiens à félicité monsieur le président
    Quand Madagascar a des plant naturel comme huiles essentielles très efficaces pour lutter contre cette ennemies invisible
    Je suis sûr que Madagascar feras un Grand victoire sur cette pandémie
    Et j’ai confiance qu’on trouvera la solution avec le plant naturel
    Avec tout mes remerciements
    Clyde

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.