Quarantaine systématique pour tout voyageur : Une décision validée à 100% par la population du Boeny

Bon nombre d’observateurs considèrent la réouverture des routes nationales de trois jours, du 7 au 9 avril inclus, comme « une erreur monumentale ». En effet, cette initiative risque de favoriser la propagation du coronavirus dans les autres régions encore non contaminées. Les voyageurs ne seront soumis à aucun test, donc aucun moyen de savoir s’il existe des cas confirmés parmi eux. Connaissant l’indiscipline et l’insouciance des Malgaches par rapport à cette pandémie, les conditions que le chef de l’Etat a annoncées dimanche soir ne seront certainement pas suffisantes. À en juger par ce qui s’est passé hier à la gare routière d’Andohatapenaka. En effet, suite à l’annonce d’un délai exceptionnel pour la réouverture des routes nationales, des milliers de personnes se sont ruées vers Andohatapenaka pour récupérer une autorisation et réserver au niveau des guichetiers. Conscientes du risque, les autorités à Mahajanga ont pris la décision de mettre en quarantaine systématique toutes les personnes qui arrivent dans la région Boeny. Une décision saluée unanimement par la population locale. A travers les commentaires sur les réseaux sociaux, le Maire de Mahajanga, Mokhtar Salim Andriantomanga, a reçu des messages de félicitations et d’encouragements de la part des « Zanak’i Boeny ». Ceux qui prévoient d’emprunter la route nationale numéro 4 ce jour risquent ainsi d’être déçus, car après la fin de leur confinement systématique, le 22 avril, le président de la République pourrait annoncer le retour à la vie normale qui signifie reprise de toutes les activités. 

Davis R

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

6 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. BONJOUR A TOUS LES MALGACHES, FAUT FAIRE UN EFFORT POUR RESPECTER LES CONSIGNES DU CONFINEMENT, LES GESTES BARRIERES, ET LE PORT DU MASQUE SI POSSIBLE ,POUR L’INSTANT C’EST LES SEULS MOYENS POUR EVITER LA PROPAGATION DU VIRUS. C’EST AGREABLE POUR PERSONNE D’ETRE CONFINE QUAND ON EST HABITUE D’ETRE LIBRE, MAIS IL Y VA DE LA VIE DE CHACUN D’ENTRE VOUS ET ENVERS VOTRE PROCHAIN, LA VIE N’A PAS DE PRIX. BON COURAGE A VOUS TOUS,TENEZ BON

  2. Soa hiany fa misy olona toa anao Mr BABAY . Be loatra ny mihevitra ny vahoaka malagasy ho tena vendrana ,nefa moa atao ahoana . Matahotra ny zavatra hiseho aho . Enga anie mba tsy ho hisy.

  3. Dia mino ianao fa raha izao fiakaran’ny isan’ny voa (cas contact) zao dia hiverina ara-dalàna ny fiainana @ 22 Avril, tsy maniry loza aho fa enga anie mba ho marina ny tombatombanao, fa ny ahy toa mifanohitra @ izay ny hitako fa eo vao tena miakatra be!!!!!!

  4. Lany ny vary gratuit nanaovana propagande Dia ahilika handeha hiala ao Antananarivo.
    Tena tsy rariny Sady hamindra @ olona tsy manana fiharovana, tsy misy saina, filoha adala

  5. Trois jours pour rentrer chez eux: façon sûre pour éparpiller le vurus !!!

  6. « Au revoir Tana », cette chanson d’Henri Ratsimbazafy (?) devrait être diffusée maintenant sur hauts parleurs,
    sur toutes les gares routières,
    le hall de l’aéroport « international » d’Ivato…, etc où on voit – depuis ces quelques jours de danger et de « peur sur la ville » (cf un titre de film) – quelques « habitants » de Tana, ville capitale de tous les Malgaches, s’empressant de la quitter vers leurs régions d’origine, là où c’est plus important et essentiel pour eux…
    « Mamy ny mody », c’est mieux CHEZ NOUS! Adieu, et à bientôt sûrement quand tout sera RÉSOLU…,
    là où on avait profité « juste un moment (!) » de tout…,
    car on va sauver notre vie.
    Les quelques 3.000 Européens, et surtout les malgaches compatriotes, qui malgré les centaines de tonnes de riz et autres choses distribuées dernièrement et reçues et encaissées vont PARTIR.
    Au revoir Tana, résous ton problème, et alors on revient plus tard.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.