Académie nationale de Médecine de Madagascar : « Le Covid-Organics n’est pas un médicament »

Le système de suivi devrait permettre de détecter d’éventuels effets secondaires ou indésirables du Tambavy CVO.

L’Académie nationale de Médecine de Madagascar a été reçue par le Président de la République le 22 avril dernier.

L’Académie nationale de Médecine affirme que ses doutes et les réserves quant à l’utilisation du covid-organics (Tambavy CVO) ont été « levés ». Un changement intervenu suite à une rencontre entre les membres de ladite académie et le Président de la République, Andry Rajoelina le 22 avril dernier à Ambohitsorohitra. Un entretien qui a vu la présence d’Assoumacou Béatrice, ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui a représenté le ministre de la Santé publique Ahmad Ahmad. Ainsi, « l’Académie nationale de Médecine de Madagascar ne s’oppose pas à son utilisation sous forme de Tambavy »; tout en précisant que le « Covid-Organics n’est pas un médicament mais un remède traditionnel amélioré ». Une utilisation que l’Académie nationale de Médecine « laisse à la libre appréciation de chacun sous réserve de respecter la dose indiquée, notamment pour les enfants ». Par ailleurs, l’Académie nationale de Médecine affirme « soutenir la volonté de l’Etat malagasy dans la recherche de toute solution contre la pandémie liée au covid-19 ainsi que les efforts des scientifiques et des chercheurs malagasy ».

Recommandations. Ayant comme vocation de conseil, d’appuis et de contribution dans l’avancée scientifique d’une manière générale et dans le domaine de la Médecine et de la recherche y afférente en particulier, l’Académie nationale de Médecine de Madagascar recommande la « mise en place d’un système de suivi des personnes ayant consommé le Tambavy CVO ». Une « procédure normale » qui ne semble pas avoir été mis en place jusqu’à présent. Interrogé sur la question, le Dr Lamina Arthur, directeur de cabinet auprès du ministère de la Santé publique de Madagascar de noter : « Comme le covid-organics est un remède traditionnel amélioré comme beaucoup de produits de l’IMRA, il n’y a pas eu systématiquement de système de suivi des personnes qui les prennent ». Le Dr Lamina Arthur également de préciser : « Bien sûr, on peut mettre en place ce système pour répertorier auprès des centres de santé prenant en charge les éventuels cas d’effets secondaires et/ou effets indésirables ». L’approche et les outils de collecte des données, quant à eux, seront étudiés par les services techniques du ministère en charge de la Santé publique si l’on s’en tient toujours aux explications du Dr Lamina Arthur. Une tâche qui devrait facilement se faire étant donné les acquis des expériences des campagnes de vaccination menées à Madagascar. Si la première déclaration de l’Académie nationale de Médecine de Madagascar était fracassante pour l’opinion publique, la seconde, quant à elle, tend à faire taire les doutes ayant été suscités. Reste à savoir si les effets seront les mêmes.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

18 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. @ mpijery +Mateza+Ranaivosoa+ Lazalazao

    Ireo no professeurs agrégés nivoaka teny Iavolaha taona 2007 Ravalomanana filoha !

  2. j Rakoto de Paris.
    Tena moa ambakaina tokoa ny gasy. Vao mandeha ny serasera dia maro no voa sy mino. Hafa anie ny Malagasy rehefa tonga any Frantsa e. Efamisy ny hohanina ka na misy aza ny sahirana tsy sahirana nohon’ny eto Madagasikara. Ireny fahasahiranana ireny mihitsy no mahatonga ny olona hiantoraka eny an-tsandrin’ny izay mijery azy, na vahiny io, na fivavahana io, na mpanao politika io sns…. Tena mora fitahina ny Maro amintsika. Na dia misy vitsy an’isa tsy azo fitahina aza. Ny maro izao dia efa mino fa vita gasy ny CVO satria ny filoha no miteny. mety vita gasy tokoa, fa hatreto aloha tsy misy porofo. Nefa Raha any Frantsa ianao na iza miteny na iza misy foana ny adi-hevitra ary tsy hampidirana am-ponja ny tsy mitovy hevitra.

  3. Tambavy améliorer io dia lasa manarapenitra. Efa vitan’ny IMRA n’y observations cliniques dia vita fa tsy mila essaie clinique mandany andro dia tonga dia amidy fa état d’urgence sanitaire. Ny vokany dia ho hita amin’ny manaraka raha manao suivie clinique, Saingy tsy ilaina izany, toy ny tambavy fa tsy fanafody indray hoy ny ministère ny fahasalama.

  4. quelque soit la logique de vos commentaires respectifs, et que je respecte,
    le résultat est là: zero morts à Madagascar

  5. E! Lavitra an’i Madagasikara marina ianareo gasy any andafy any. Lavitra ny ambanivolo nipoirana ka hadino fa tambavy foana no nitaizana antsika hatrizay.

  6. Il ne décrète rien du tout…il met tout simplement les vertus des plantes malgache ainsi que tout le reste
    Il n a certainement pas dit « voici le remède!!! » Il faut arrêter de lire le Figaro…

  7. Fa @ izao fotoana izao angé efa mankany @ fandrosoana e ! NY « code barre  » efa anisan’ny appli ao anady ordi la na any andafy ianao na eto akaikiko dia mitovy ihany NY appli @ code barre , bisous zoky a!

  8. Le président malgache est nettement meilleur que le président des États Unis, le pays le plus pauvre bat le pays le plus riche. Boire du covid-organics a plus de succès que boire de l’eau de javel préconisé par le président américain. La bouteille de covid-organics est prescrit pour être bu, la Javel n’est pas encore prévue pour être ingurgitée jusqu’à présent.

  9. du business, c’est du business du président

  10. Terena ny vahoaka hisotro fanafody izay tsy mbola vita andrana velively aza dia hoe mila ilaina arahimaso ndray hono ireo izay misotro azy. Fa maninona mo no vendranina otran’izany ny mpiray tanindrazana amin’nao ?. Mahantra ny vahoaka malagasy marina fa tsy fanaovana « essaie clinique » re!!.

    Hajao ny mpiray tanindrazana amin nao raha malagasy marina ianao.

  11. · Edit

    Bonjour,

    On va contacter la DGCCRF en France (https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F34284) car le produit covid-orgnics possède GITN 3760264 677024 délivré pour une entreprise Française.
    https://gepir.gs1.org/index.php/search-by-gtin puis (3760264 677024).

    La distribution et la délivrance de tout produit est réglementé (alcool, tisane, eau vive, médicament) , …. le médicament est sous monopole et réglementé<; l'herboristerie est sous monopole,
    J'espère le distributeur de produit a respecter la législation,
    Bonne santé à tous le monde,

    Rakoto de Montpellier

  12. Ho an’ireo zay te hanakina mafy ny Président Malagasy dia fanotaniana iray ihany apetraka @ tenanareo. Nahavita mihoatra ny vitany ve ianareo amin’io taonany io? Raha tsy nahavita ny vitany dia kihano aloha ny tenanareo! Diniho lalina oe inona no tsy nahavitanareo ny vitany! Ary mbola averiko iany ho anareo zay efa mahay be any ampita mba miverena eto oe ijerenay azy kely! Mankasitraka tompoko!

  13. Ho ahiko manokana dia tsy mampaninona ahy na tambavy na inona ; na curatif na préventif fa ny fanontaniana dia oe: Nahoana no ny Code barre avy aty ivelany no eo??? faharoa dia mba miangavy ny Filoha hilaza fa tsy ao anatin’io lay vaksiny andrana avy aty ivelany?
    Tsy olana zay OMS na ONU fa ny mba omeo valiny tompoko!!!

  14. Le Cvo est distribué dans la rue a partir de fut de 200litres comment voulez vous faire un suivi…..

  15. Mba moramora ihany rehefa miteny, fa tsy mora hampiesonina izany ny gasy,fa rehefa resin’ny lainga tsara lahatra dia na ianao io ary mety ho tafiditra .Ny aty am pita ary
    maro no nanara dia anPr Raoult ,tsy heno intsony ny tohiny hatramin’izao,mandra pa anefa
    ny aretina mandravarava hatrany ,koa mipetraha ianao amin’ny toerany .

  16. Efa impiry izahay no nilaza fa ranon’IEM_an-dRajoel no ampisotroiny ny gasy dia misotro
    tokoa ry gasy vendrana satria ny filoha no miteny.
    Tsy ho tafarina mihitsy ireto gasy ireto é ! mora ampiesonina foana.
    Efa nampiesonin’ny CENI, nampiesonin’ny HCC, nampieson-dRatsiraka nandrtra ny 26 ans
    dia mbola tsy tonga saina foana ireto vendrana ireto.

  17. Je plains à nos médecins qui se laissent convaincre facilement et ont changé d’avis suite à une explication de la politique. Je vous comprend. Le désir d’un chef est un ordre

  18. Il n’y a pas de suivi des personnes qui en prennent: comment savoir donc si ce tambavy est efficace, ou il suffit que le président le décrète et c’est forcément vrai?

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.