Propagation de la Covid-19 : Un bébé de neuf mois atteint à Toamasina

La Covid-19 peut frapper toutes les tranches d’âges.

Les dernières nouvelles concernant la situation de la covid-19 à Madagascar avancent que le pays a recensé sept nouveaux cas hier. Une information a toutefois attiré l’attention durant la publication du point de situation d’hier. « Un bébé de neuf mois fait partie des six nouveaux cas confirmés de Covid-19 à Toamasina ». Ce qui change complètement la perception autour de la maladie et qui qualifie ce bébé de « la personne la plus jeune à avoir contracté le virus à Madagascar ». La situation serait d’autant plus inquiétante dans la région Atsinanana étant donné que celle-ci affiche une certaine hausse des nombres de cas. « La cause est  le non-respect des mesures tendant à lutter contre la propagation de la maladie » selon Raymond Rakotoarimanana, directeur régional de la santé publique Atsinanana.  Ce dernier d’interpeller la population de sa région que « des cas confirmés ont affirmé avoir contracté le virus auprès des marchés de Toamasina ». Ainsi, les derniers chiffres officiels font état de vingt cas hospitalisés dans la région Atsinanana. Un chiffre qui pourrait augmenter selon le directeur régional de la santé publique étant donné que le virus est déjà dans les foyers et puisque l’Etat va procéder à un dépistage auprès des personnes contacts à Toamasina ce jour. Soit 700 à 1000 personnes selon toujours les informations officielles.

Recueillis par José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Bizarre:

    1- L’OMS vient de mettre en garde Madagascar sur la potion magique,

    2- L’Afrique du Sud (7800 cas et 150 morts) va aider Madagascar,…

    Les détails sont à lire :
    https://www.france24.com/fr/20200507-nouvelle-mise-en-garde-de-l-oms-contre-la-tisane-malgache-pr%C3%A9tend%C3%BBment-anti-covid

    Je ne comprend plus rien, on aura notre Prix Nobel de médecine ou non ?

    Déclaration d’une académie de Médecine :

    La consommation de litres de tisane d’artemisia, de composition incertaine, pendant sept jours, sans autre traitement, par de jeunes enfants impaludés les «  expose (…) à un risque élevé d’accès pernicieux  » (neuropaludisme), une complication grave du paludisme qui se traduit par une atteinte du système nerveux pouvant mener au décès, …

    Bonne santé à tous

    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.