Ambositra-Journée de la liberté de la presse : L’AJSAM au chevet des enfants orphelins.

Les journalistes de l’AJSAM lors de la remise des dons aux orphelins.
Photo Anastase

Comme tous les ans, le 3 mai « journée mondiale de la liberté de presse », l’Association des journalistes solidaires d’Amoron’i mania (AJSAM) a tenu à marquer cet évènement par des actions citoyennes à Ambositra. Près d’une cinquantaine d’enfants orphelins issus respectivement des foyers d’accueil de Maharivo «Akany zaza mianatra sy miasa » et celui de « Lovasoa » d’Antanimahalana de l’église Rhema, ont reçu de l’AJSAM des dons composés de sacs de riz, de bouteilles d’huile alimentaire, de savons et d’effets scolaires collectés auprès de divers bienfaiteurs. Comme l’a souligné Hajanirina, président de l’AJSAM, ce geste fait partie des activités de l’association pour venir en aide aux plus démunis, et que les journalistes sont des citoyens à part entière. Des dons qui viennent à point nommé, comme l’ont souligné les responsables de ces foyers, surtout en cette période de crise sanitaire que traverse le pays.

Mais auparavant, un débat sur le thème de la célébration « le journalisme sans crainte ni complaisance » a réuni une vingtaine de journalistes de différents districts de la région. « Le journalisme est un métier complexe face aux nombreuses crises politiques que traverse le pays. Les journalistes ont un grand rôle pas toujours évident à jouer », a déclaré Simon Nomenjanahary dit « Fandrava », journaliste et non moins député élu dans le district d’Ambositra. Pour sa part, Rafalimanantsoa Benjamina, DRCC Amoron’i Mania de rappeler que les journalistes doivent respecter le code de la communication ainsi que les hommes des médias. L’AJSAM compte plus d’une trentaine de membres issus de quatre districts : Ambositra, Ambatofinandrahana, Fandriana et Manandriana. Son objectif est de renforcer la cohésion et l’entraide entre les membres, comme en témoigne le « nofon-kena mitam-pihavanana » qui a clôturé cette rencontre dans la bonne humeur.

CHAN MOUIE Jean Anastase

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.