Déconfinement progressif : L’Alliance stratégique pour l’éducation recommande le report de la reprise de l’école

Après la récente annonce de cas d’enfants atteints du Covid-19, l’Alliance stratégique pour l’éducation qui regroupe diverses organisations de la société civile, réitère sa demande de reporter la reprise de l’école, même pour les élèves en classe d’examen. 

« Nous réitérons fortement notre demande d’arrêter les cours même pour les élèves en classe d’examen, et de reporter la reprise des écoles jusqu’à ce que les conditions de sécurité de nos enfants soient garanties et tout danger écarté », peut-on lire dans le communiqué que l’alliance a publié durant le week-end. Garantir la sécurité , la santé des enfants et des jeunes fait partie de la mission de l’alliance, ce qui la pousse à insister sur le report de la reprise des écoles car elle considère que la situation n’est pas encore favorable à Madagascar. Elle recommande donc l’intensification des tests, mesure qui permettrait de contenir la propagation du Covid-19.

Par ailleurs, les mesures adoptées par l’Etat pour la reprise des classes ne semblent pas encore convaincre les membres de l’Alliance stratégique pour l’éducation. Pour eux, la taille des salles de classe, le nombre élevé des effectifs par classe, la préparation des enseignants, les transports en commun, les moyens de l’Etat quant à la distribution de masques, ou encore le fameux remède Covid-Organics préconisé, représentent autant de questions sans réponse à l’heure actuelle. Ce qui les amène à penser que la reprise des classes est prématurée.

C’est ainsi que cette alliance demande aux responsables des établissements scolaires et aux parents de ne pas entreprendre des actions qui pourraient mettre à risque et en péril la vie des enfants et de toutes leurs familles. Quant au gouvernement, l’alliance pense que le fait de retarder la reprise de l’école, représente une opportunité de mettre en œuvre le calendrier du Plan Sectoriel de l’Education (PSE). Pour ces derniers, « il y a toujours un moyen de retarder et de reprogrammer les examens officiels si l’Etat a la volonté de le faire ».

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Efa naverinay impiry impiry ve nama fa miaro sy mitsabo amin’ny aretina mahery ny ranom-potaka noderaderain- dRADAMA eran-tany.
    Tsy misy crabe mihitsy mba mamaly sy manazava aminay fa mety io fisotroana ranom-potaka io !
    Ny firenena gena maro aza mba nidodododo nankaty amintsika naka ranom-potaka ho
    sotroiny.
    Ny zanakay ve nama efa nampisotroina ranom-potaka satria tsy navelan-dRADAMA hianatra raha tsy misotro.
    Koa nahoana no matahotra indray ? Tsy azoko mihitsy é ! mba azavao ry crabe isany à !

  2. Nahoana no sivanina ny libérté-nay ? Tsy misy faty olona eto na rà mandriaka ?
    Averinay etsy ambany indray ny hevitray nosivanina teo .

  3. Milaza fa mitady libérté de presse itony fatin-gazety itony , kanefa izy mihitsy no tena
    manasivana , gazety mpisolelaka fitondràna ry le man-tainy ireto.

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.