Investigation sur les 67 cas de Covid-19 : L’Institut Pasteur dégage sa responsabilité

Les réponses de l’IPM ont été plus que fermes hier.

L’Institut Pasteur de Madagascar est sorti de son silence. Les réponses ont été fermes, « l’investigation en interne n’a pas révélé de dysfonctionnement dans le processus de diagnostic du coronavirus à Madagascar », affirme l’institut.

« Contrairement à notre laboratoire d’analyse médicale qui prend en charge tout le processus de réalisation du prélèvement au résultat, l’Institut Pasteur de Madagascar ne réalise pas les prélèvements chez les patients suspects du Covid-19. De ce fait, le laboratoire n’a pas de responsabilité des conditions de réalisation et de transport des échantillons ». Propos avancés par le Professeur André Spiegel, directeur de l’Institut Pasteur de Madagascar lors d’une conférence de presse organisée à Avaradoha hier, pour apporter plus de lumière sur les « 67 cas de Covid-19 signalés à la Présidence de la république de Madagascar et au ministère de la Santé publique le 6 mai 2020 dernier ». Pour l’IPM, l’investigation menée a démontré que les conditions d’hygiènes et de sécurité ont été respectées » et qu’une « analyse rétrospective des résultats a suggéré une possible contamination involontaire d’une série d’échantillons du fait de la présence d’une charge virale exceptionnelle élevée dans le prélèvement d’un patient ». « Une charge virale exceptionnelle qui a pu contaminer toute la chaîne depuis le prélèvement dans la structure de santé jusqu’aux analyses de laboratoire de la série des 67 prélèvements traités du 4 au 5 mai 2020 », avance le Pr André Spiegel. En d’autres termes, la contamination des prélèvements s’est faite soit durant « le prélèvement », soit durant « le transport des échantillons ». Et les propos du directeur de l’IPM était on ne peut plus clair : « l’Institut Pasteur n’est pas responsable de la phase pré -analytique qui va de la gorge du patient jusqu’à la porte de notre laboratoire ».

Chaîne. Les explications données lors de la conférence de presse hier ont fait savoir que l’investigation en interne menée par l’IPM a vu la participation de deux experts du ministère de la Santé publique. « Ce, afin qu’ils puissent se rendre compte des procédures mises en place au sein du laboratoire effectuant le diagnostic virologique du Covid-19 », a-t-on indiqué. L’investigation n’a toutefois pas permis de « déterminer où la contamination a pu s’opérer », explique Jean Michel Héraud, chef de l’unité de virologie auprès de l’Institut. Avant d’interpeller que « les résultats des diagnostics sont tributaires de la qualité des prélèvements ». Profitant de l’occasion de la conférence de presse en réponse « au gouvernement » et « à quelques médias locaux », le directeur de l’Institut Pasteur de Madagascar a soulevé la part de responsabilité des autres entités qui œuvrent dans le cadre du processus de diagnostic du Covid-19 à Madagascar. « Quand on engage la responsabilité d’un processus, toutes les maillons de cette chaîne doivent y prendre part », a interpellé le Pr André Spiegel. Avant toutefois de dire que « l’objectif n’est pas de polémiquer » mais de « chercher une solution ». Côté statistiques, l’Institut Pasteur de Madagascar affirme avoir effectué environ 5 500 tests PCR depuis le début de l’épidémie de Covid-19 à Madagascar. Statistiques toujours, le pays affichait actuellement un taux de positivité de 9 % (aux environs de 30 % dans les autres pays en début d’épidémie). Une statistique qui ferait de Madagascar un pays à part, diraient certains.

José Belalahy

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

13 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Je vous écris de France. Votre président est un grand homme et vous avez beaucoup de chance. Ce sont des hommes comme lui qui vont changer le monde et rendre l’air plus respirable.
    Le coronavirus est un problème très grâve, mais les avantages tirés de cette pandémie par certains auront des conséquences pire que la pandémie.
    Je post ici, car je n’ai pas trouvé le problème concernant les tests à Madagascar.
    En Tanzanie, les tests étaient contaminés de covid et c’est leur président en personne qui a mit le doigt sur ce crime. En Espagne, 600 000 tests étaient « défectueux ». Ça veut dire quoi ? contaminés ? D’où viennent ces tests, je sais que beaucoup viennent de Chine.
    Et ceux de Madagascar ?
    L’institut Pasteur paraît hors de cause, mais accuse les mauvaises manipulations de préleveurs de tests. Ils ne veulent en aucun cas accuser les producteurs de tests.
    Je trouve cette attitude suspecte pour des scientifiques. Surtout pour des scientifiques de très haut niveau.
    Il y a tellement d’anomalies pendant cette pandémie. J’essaye de comprendre.

  2. · Edit

    Je suis très triste si l’annonce de Reuters Antananarivo est vrai.
    Un compatriote Malagasy est mort. Paix à son âme, qu’il se repose en paix.

    Bonne santé à tous les Malagasy
    Rakoto de Montpellier

  3. @peter de vilbis

    J’ai l’impression que vous n’avez jamais lu mes commentaires distillés sur ce site . Faites attention nous sommes en démocratie et la liberté d’expression est un acquis fondamental . Je vous mets au défi si à un moment ou l’autre j’ai fais étalage de ma privée ou professionnelle . Les egos surdimensionnés il faudrait les voir ailleurs . Maintenant concernant l’épidémie de coronavirus à Madagascar en une seule phrase : ce breuvage CVO proposé aux Malgaches ne sera jamais un traitement préventif ou curatif du covid 19 . Concernant les embrouilles entre l’IPM et l’état Malgache , il y a des lobbies affairistes locaux qui font pression et veulent se «sucrer » une part du marché des deux principaux labos dans ce pays . Enfin ce pays n’a pas intérêt à opter pour un confinement total pour ne pas connaître un désastre économique et un chaos social .La densité urbaine , l’importance du secteur informel et l’indiscipline de la population seront des facteurs de cet mesure . Il n’y a que les mesures barrières et le masque obligatoire comme alternatifs efficaces . Déjà la distanciation physique n’est pas évidente . Pour le traitement on n’a pas le choix que suivre le protocole de Pr Raoult avec l’association hydroxychloroquine-azithromycine pour l’instant pour les formes graves . Maintenant je ferai peu de cas sur vos amalgames avec c’est une mise au point !

  4. vous ,les deux rakotos,pouvez vous svp essayer d’exposer vos vies et parcours de vie ou professionnels de d’ignorants ou d’égocentriques ici sur le net.les malgaches n’en ont plus besoin.c’est bien si vous etes des élites en France, Montpellier ou paris,mais ce dont ont besoin les Malgaches c’est des réponses et solutions à cette crise sanitaire et économique qui frappe le monde entier et particulièrement Madagascar.Je ne pense pas que vos diplômes (vos femmes et vous) pourront aider les pauvres malagasys.Donc de grâce ,arrêtez de nous casser les oreilles avec vos connaissances humaines et professionnelles car chacun à ses connections à Mada mais nous ne voulons pas vraiment les étaler ici sur le net.Merci de nous aider à avancer dans cette crise.bonne journée

  5. · Edit

    Pour moi, l’échange doit seulement se référer sur le sujet à commenter :

    une vision sur le coronavirus, santé, solution pour les Malagasy, …
    Personnellement, je ne fais de politique, mais j’ai un devoir d’aider mes compatriotes.
    On ne doit pas commenter l’auteur d’un article, votre réponse devient hors sujet.

    Montpellier est une ville historique et mondialement connu depuis des millénaires au niveau de la médecine. Numéro UN en France. J’ai rencontré le Pr ZAFY Albert quand il est passé ici.
    Une très proche à moi est sortie de la faculté de pharmacie de Montpellier. Je discute sur les médicaments tous les jours depuis 30 ans. Je connais un peu le processus de la chimie, essai, AMM, tableau SS,… jusqu’à l’officine.

    La France est incontournable au niveau de la science, tous mes amis et famille qui sont devenus des doyens des Fac à Mcar ont fait leurs doctorats de Maths, Physique, Chimie à Montpellier.
    J’admire et j’ai du respect pour l’INSERM, CNRS, Institut Pasteur,… vraiment dévoué, ….
    En 1998, il m’arrive de donner des cours à des chercheurs à l’université de Montpellier.

    Je n’ai plus envie d’échanger avec des personnes qui ne lisent par l’article et répondre à tort et à travers.

    Parlons santé, solution, vision sur le covid-19, peu importe on habite en France ou à Betroka.
    En tous cas, je quitte cette discussion.

    Je donne volontiers mon adresse email (pro) à M. Rakotoniraina s’il veut échanger avec moi, car j’ai un peu d’estime sur lui secretaire.mtp@gmail.com

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier

  6. @ RAKOTO de Montpellier

    Quand on a fait des études scientifiques poussées on ne se rabaisse au niveau des complistes pour pointer du doigt une fondation mondialement reconnue pour les épidémiologies et la virologie qu’est l’IPM . On est totalement indifférent si vous êtes concernés par l’ISF . Tout ce qu’on peut constater en lisant les commentaires de gens censés être intelligents , on a l’impression d’être au Souk d’Isotry ou de Mahavoky . Pour votre gouverne sachez que Paris reste la référence du moins sur le plan cursus Médical sinon comment expliquer que l’hydroxychloroquine de Pr Raoult ne passe pas au niveau de l’académie de Médecine de France ? Je connais Montpellier et Pr Zafy Albert a fait son parcours dans cette ville .
    Je ne suis pas ici pour décrire mon envergure socio- professionnelle . Bien à vous .

  7. · Edit

    M. Rakoto de Paris,

    Izaho tsy tia manenjika, na mi critiqué olona izany, tsy manao politique.
    Izaho tsy pour na contre ny mpitondra, 1er ministre, ….
    Ny asa , ny valiny ary ny comportement no jerena sy hitsarana azy.

    Tsy mety ny familin’ny Monsieur. Rakotonirainy, tsy fantany akory aho, dia RSA, CAF, …. ridicule.
    Izaho sy ny vadiko olona nianatra ambony, mandray vola ara dalana eto Frantsa, mandoa impot ary mety handoa impot sur les fortu, ….

    Tsy azony ny zavatra tiako lazainy, … ? fitiavana te hamaly, hi critique ve hoe Malagasy any andafy dia izay, …. ? Ny tanjoko dia mba tena hitsinjo ny vahoaka ny mpitondra fa tsy hanao calcul politique. Fantatra tsy hiala any Madagascar izany ny Institut Pasteur,

    Hitako fa tsy mety ny comportement ny mpitondra Malagasy aminy Institut Pasteur.
    Institut Pasteur fantako tsara, Namako eto Montpellier ny ancien DG IP Paris, ….

    Mirary soa sy fahasalamana ho antsika rehetra Tompoko,

    Rakoto de Montpellier,

  8. Nareo ireto koa rangahy ,toa lasa mifanenjika be daholo ,mahamenatra amin’ny manodidina marina e ,aoka rangahy mba hifanaja a ,na toa inona fahazainareo na toa inona fananareo ,aza mifanabaty ,aza mifandrangitra ,fa manjary ;mapiakatra ny sasany ,samia mandray
    amin’ny serasera eto ,fa amin’ny fo tony sy saina mandinika no hitondrana azy .

  9. · Edit

    M. Rakotoniraina,

    On a fait des études scientifiques de très très haut niveau en France (avec ma femme). Montpellier possède beaucoup d’élite Malagasy. Professeur, chercheur, physicien, chimiste ..
    Je ne touche aucune prestation sociale en France, RSA, CAF, ….. et tout ce que vous savait. Je gagne bien ma vie avec mon travail M. Rakotonirainy, je dirige plusieurs entreprises.
    On paye des impôts, on est fier. On aide discrètement des Malagasy en France et Mada.

    Je défend totalement l’Institut Pasteur. L’ancien DG retraité de L’Iintitut Pasteur à Paris est un ami à moi.
    Par contre, je ne suis pas du tout d’accord qu’on critique les travaux (surtout si pour des raisons politiques.)

    Je ne comprend rien du tout de vos propos M. Rakotonirainy, SVP relisez mon article,

    Bonne santé à vous et toutes de votre famille M. Rakotonirainy,

    Rakoto de Montpellier

  10. Les commentaires de ces deux pseudo-intellectuels font honte aux Malgaches . Monsieur RAKOTO de MONTPELLER est certainement bien content de toucher les prestations sociales en France à travers le RSA . MANJAKARAY va demander à sa femme enceinte âgée de 40 ans certainement d’aller à Ambatoroka pour le dépistage de la trisomie 21 . Le complexe du colonisé est toujours ancré dans le mental de ces bandes d’aigris et frustrés . Je ne sais pas si ces ignares ont un minimum de culture générale pour savoir que l’IPM est une référence mondiale pour l’épidémiologie et la virologie . Virez l’OMS et l’IPM et vous verrez bien !

  11. IPM seul labo de référence en analyse biologique et virologique à Madagascar ! Et n’essayer pas de certifier un autre labo car tous les bailleurs vont vous tomber dessus.
    Bientôt, IPM va aussi se faire certifier sur les résidus dans les légumes et fruits après les produits halieutiques en 1998 !
    Quand je vois les techniciens malagasy qui effectuent tous les travaux, la gestion du labo seule est française. Ce n’est pas un problème de compétence des malagasy. C’est de la gouvernance, de la politique. Moi, je les aurai demandé de partir et je ferai certifier un labo par SADCA mais pas par COFRAC.

  12. L’institut pasteur de Madagascar n’est autre que maillon de la chaîne satanique SANOFI! Toute cette racaille doit impérativement quitter définitivement Madagascar!
    Il en est de même de l’OMS et des diplomates français, ils n’ont plus AUCUNE PLACE A MADAGASCAR!

  13. · Edit

    Si on n’a pas confiance aux compétences et fiabilité de l’Institut Pasteur, pourquoi on ne confie pas les analyses aux laboratoires MANARAPENITRA à Isotry ou à Mahavoky ?

    IPM sont des scientifiques de très haut niveaux, ils sont la pour la santé mais pas pour faire des politiques ou servir aux intérêts et calcul politique de Radondrona et Ikotofetsy.
    Soit on leur fait confiance et laissez le travailler tranquillement, soit fermez leur labo et qu’il rentre en France.

    S’il a commis une faute grave, il y a ce qu’on appelle tribunal.

    Bonne santé à tous les Malagasy

    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.