Ministère de l’Education nationale : Pas d’année blanche ; recrutement de 4 000 enseignants FRAM

(Photo : MENETP)

Tant attendus par les enseignants non fonctionnaires (FRAM), les fameux contrats de travail qui vont leur permettre de devenir des fonctionnaires ont été livrés depuis le vendredi 22 mai 2020. Il s’agit de la sixième vague de recrutements depuis que l’Etat l’a promis. Ils étaient très nombreux à s’être rendus à ce lancement officiel de la distribution de la sixième vague de contrats de travail hier dans les locaux du ministère de l’Education nationale, de l’enseignement technique et professionnel à Anosy. Pour les enseignants qui exercent dans les autres régions, la ministre Rijasoa Josoa Andriamanana a affirmé que, dès ce jour, les contrats seront disponibles auprès des responsables chargés de les acheminer vers les 22 régions. « Ceci n’est que le lancement. D’autres contrats verront le jour cette année. Pour aujourd’hui, ce sont 4 000 contrats de travail qui seront signés avec les enseignants FRAM », a-t-elle expliqué lors de ce lancement officiel.

Pas d’année blanche. Par ailleurs, la ministre a aussi soutenu qu’il n’y aura pas d’année blanche pour cette année. « Madagascar n’a jamais connu une année blanche de toute son histoire et ce n’est certainement pas envisageable pour cette année. Il y aura des examens et nous sommes en train de tout mettre en place en prenant en compte la crise que traverse le pays en ce moment », a-t-elle assuré.

Et au sujet des plaintes sur les subventions qui ont pris du retard pour ces enseignants, la ministre a déclaré que toute la somme y afférente est déjà disponible au niveau du Trésor public. « Certains enseignants FRAM ont déjà reçu les leurs, d’autres pourront les recevoir la semaine prochaine », a-t-elle confié. Une nouvelle bien accueillie par ces enseignants qui n’arrêtent plus d’en parler sur leur page Facebook depuis des mois maintenant.

Anja RANDRIAMAHEFA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.