Les chiffres continuent de galoper : 128 nouveaux cas de Covid-19 durant le week-end de la Pentecôte

Les statistiques d’hier.

60 nouveaux cas samedi ; 32 cas dimanche et 36 cas, hier, lundi, ont été rapportés par le centre de commandement opérationnel Covid-19.

Le week-end de la Pentecôte a vu défiler 128 nouveaux cas de Covid-10 au total, durant le week-end de la Pentecôte, dont une majeure partie, toujours localisée à Toamasina. Antananarivo, Toliara, Tolagnaro, Moramanga, Toamasina sont les principales villes où ont été localisés les nouveaux cas des trois derniers jours. On notera aussi la réapparition du coronavirus dans la Haute Matsiatra, annoncée hier, alors que la région n’a compté aucun malade depuis la semaine dernière.

Nouvelles localités. Le coronavirus n’a ainsi pas marqué de pause durant le week-end de la Pentecôte au cours duquel de nouvelles localités sont citées comme étant également touchées par l’épidémie. C’est le cas pour Arivonimamo, si dans la ville d’Antananarivo et ses périphéries, d’autres quartiers ont également été cités durant le week-end, dont notamment Manjakaray, Ambatomaro, Ampitatafika, Antsahavory Alakamisy, Vontovorona, Alakamisy Fenoarivo, Beravina Itaosy, Ambatomirahavavy. Hors d’Analamanga, on notera aussi la localité de Soavinandriana, dans l’Itasy où un nouveau cas a été signalé.

Récapitulatif. Au chapitre des guérisons, 6 personnes ont vaincu le coronavirus et comptabilisés, hier, parmi les patients guéris, lesquels sont au nombre de 174 actuellement. Au total, le centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 a recensé 826 cas confirmés à Madagascar depuis le 19 mars 2020, dont 6 décès et 646 malades sont toujours en cours de traitement, incluant les 8 patients présentant actuellement une forme grave de la maladie. Au total, 11 311 tests ont été effectués à Madagascar.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

4 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Tena tsy azoko mihitsy antony tsy hangatahana fanampiana mba hividianana teste rapide sy désinfectant mba hafantarana marina hoe iza daholo no marary,fa raha izay 11 mille zany fotsiny vita teste dia tsy afaka miteny isika fa zany 800 mahery kely ny asany marary ao Madagascar fa efa aman-drivony maro,raha mbola tsy 25% isany mponina ao aminy vita teste dia tsy afaka mahafantatra isany olona marary marina ny Firenena iray; Tsy hitako ihany koa no tsy hanaovana antso avo aminy mpamatsy vola hividianana désinfectant mba hamonoana virus 🦠 ka mba mihena ny fiparitahany io aretina io aminy Tanindrazana iombonana ity.

  2. Aleo rangahy avela any izany Covid-19 izany ah, aleo mametraka an-dRadama faha-13 eo @ colysée du Rova fa izany izao no mahamaika hilaminan’ny ambanilanitra; ny olona ange ho faty daholo ihany eh, na ho ela na ho haingana, tsy misy hiraharahian’ny tandapa sy ny mpitaty rakena antsika vahoaka fa aleo isika ho faty daholo eto dia rizareo manjaka eo an-drova

  3. En résumé : Tout est dans le flou, le coeur, la tête, le regard, la vision, la pensée, …
    Obligé de naviguer dans les mensonges….ce qu’on appelle une vie de chien.

  4. Et on prétend  » maitriser » l’épidémie ! Franchement on ne vit pas dans le même monde . On a connu un Feno Harison informaticien qui a mis dans l’embarras le PRM à cause des fausses projections des résultats du 1er tour des présidentielles . Maintenant il y a ce Pr Luc Rakotovao instigateur des essais cliniques avec l’Artémisia sous forme injectable . Sans parler de la directrice des affaires juridiques à la présidence , doctoresse également. On chuchote également qu’une dame de Filatex qui se nomme R . Andrianarisoa serait pressentie comme nouvelle directrice de la communication à la présidence . Cette dernière aurait toujours traitée dans le privé ANR de « putschiste » . A travers tous ces arrivistes « intéressés » ayant des compétences douteuses , on comprend mieux pourquoi le régime mise autant sur les CVO avec un retour en investissement rapide tout en insultant ceux qui ne les boivent pas d’ « ennemis de la nation  » .Résultat : l’épidémie va en crescendo !

Poster un commentaire