Covid-19 : Deux nouveaux décès et 73 nouveaux cas, hier

Le coronavirus a terrassé deux victimes de plus. Deux nouveaux décès annoncés, hier, par le CCO, portant à 18 le nombre de décès du Covid-19 à Madagascar. A propos de ces deux nouveaux décès,  la porte-parole du Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19, le Pr Vololontiana Hanta, n’a apporté davantage de précision, ni sur leur localisation ni sur le profil des patients décédés.

Par ailleurs, 73 nouveaux cas ont été signalés, identifiés parmi 373 prélèvements effectués par l’Institut Pasteur de Madagascar(IPM) et le Laboratoire d’Analyses Médicales Malagasy (LA2M). Parmi ces 73 nouveaux cas, 66 sont localisés à Antananarivo ; 1 dans la région SAVA, ou plus précisément dans le district de Sambava ; 3 dans la région Vakinankaratra (Antsirabe) et 3 dans la région Analanjirofo.

La barre des 2000 cas dépassée. Le CCO rapporte également 24 formes graves, hier, soit trois de plus par rapport à avant-hier, 27 juin. Parmi ces 24 patients présentant une forme grave, 21 sont soignés à l’hôpital Joseph Raseta Befelatanana ou HJRB, 1 à Antsirabe (1), 1 au CHU Morafeno et 1 à l’hôpital d’Anosiala.

Au chapitre des guérisons, le CCO en rapporte 37 dans son bilan d’hier : 4 guérisons au HJRB ; 7 dans la région Analanjirofo, et 26 dans la région Atsinanana.

Ainsi, la barre des 2000 cas confirmés vient d’être dépassée durant le week-end. En effet, le tableau récapitulatif indique un total de 2078 cas confirmés de Covid-19 à Madagascar sur un total de 20964 tests PCR réalisés depuis le début de l’épidémie jusqu’au 26 juin 2020. Actuellement, 1117 personnes sont toujours en cours de traitement tandis que 944 personnes sont déjà guéries.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Un Commentaire - Ecrire un commentaire

  1. · Edit

    Les dirigeants doivent écouter et prendre des conseils auprès des scientifiques Malagasy (Docteurs, Professeurs), c’est une affaire très grave, c’est la santé et la vie. Ne soyez pas arrogant.
    .
    Chacun à ses compétences, on ne peut être à la fois politicien, pharmacien, médecin, fabricant automobile, …
    Laissez aux scientifiques de prendre les initiatives et décisions nécessaires.
    Ce n’est pas une honte d’utiliser des médicaments provenant de Haïti, Congo, … ?
    Arrêtez les calculs politique et électorale. Pensez aux pauvres Malagasy.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.