Non-respect des mesures anti-Covid : 78 chauffeurs et receveurs de “taxis-be” et 70 autres Tananariviens placés en garde à vue


Les chauffeurs et receveurs de “taxis-be” arrêtés par la police, avec leurs véhicules, mis en fourrière.

Annoncé dimanche soir par le Premier ministre, Ntsay Christian, le renforcement des contrôles et des sanctions semblent avoir été effectif, dès le lundi matin, à l’encontre des récalcitrants. Pour non-respect des mesures afin de lutter contre la propagation du Coronavirus, plus d’une centaine de personnes ont été appréhendées, hier, en quelques heures, de 6h à 10h du matin. 78 d’entre elles sont des chauffeurs et des receveurs de “taxis-be” qui n’ont pas respecté les règles, notamment la non-utilisation des strapontins et le non-port du masque. 43 véhicules ont été également mis en fourrière dans la seule circonscription de Tana ville durant la matinée d’hier. Par ailleurs, toujours entre 6h et 10h, 70 autres personnes, majoritairement des piétons, ont été surprises « en flagrant délit » de non-port de masque et arrêtées par les policiers. Elles ont dû effectuer plusieurs heures de travaux d’intérêt général (TIG).

Cellules d’intervention rapide. D’après le général Elack Olivier Andriankaja, coordonnateur du Centre de commandement opérationnel (CCO) Covid-19 à Ivato, ces arrestations ont été effectuées en application des nouvelles dispositions des éléments des forces de l’ordre sur le terrain à travers des cellules d’intervention rapide, permettant de mieux pénétrer dans les ruelles et les zones auparavant peu visibles où le port du masque, en particulier, est très peu respecté. L’heure n’est ainsi plus aux 10 minutes de TIG. Les contrevenants ont « eu droit » à une sanction bien plus sévère.

Outre les sanctions, d’autres mesures seront également renforcées, notamment la désinfection des “taxis-be” et des lieux publics dont les marchés. Les 192 bureaux de “fokontany” d’Antananarivo et ceux d’Atsimondrano, d’Avaradrano et d’Ambohidratrimo, ainsi que les locaux des districts seront également désinfectés avec le concours du BMH (Bureau municipal d’hygiène), les pompiers et le Corps de protection civile. Pour les “taxis-be” en particulier, la mise à disposition de DLM (dispositifs de lavage des mains) est en cours de mise en place, annonce le coordonnateur du CCO. Les prochains jours diront si toutes ces mesures et sanctions renforcées auront enfin les résultats escomptés.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

3 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Mazava ankehitriny ny fiiainana gaboraraka nanomboka tamin’ny taona 2009 ,sarotra be ary lalao henjana be vao afaka mampiova ny toe tsain’ny olona .Io anie dia izay hataon’ny mpitondra ihany no harahin’ny vahoaka e ,raha olo marina sy toa teny ny mpitondra dia manaraka ao aoriana ny vahoaka fa raha mpamitaka ,mpandainga,mpamahan’dalitra ,mpanao didy kofehy lehibe sy ny kolikoly ny mpitondra dia aza gaga raha tsy azo fehezehina koa izy ireo .Tsy vaha olana mihintsy izany fanaovana garde à vue izany ,fa omeo toromarika ny ambaratonga rehetra ,manomboka any amin’ny ambany indrindra ka miafara any amin’ny ambony indrindra .Ny mampihomehy dia olona saika nalefa niofana taty ivelany daholo ireo ambony ireo ,dia izao ve ny solution mba hatolony ,mba mahalalà
    tompoko ny hatao fa mahametran’olona .

  2. Tsy hitako ny mahasamihafa ny fifindran’ny aretina @ ireo olona mifanakaiky @ seza iray sy ny misy seza volamena, raha mbola misy mifanosona zany dia mifindra foana io raha izay, ny fepetra no tokony hamafisina amiko, aleo hiasa ny seza volamena hahafahan’ny mpitantitra hividy gel fa kosa tokony hentitra na izy mpitantitra na ny mpitandro filaminana @ fanaovana cache bouche ara-dalàna ka na ireny misy orona mivoaka ireny aza dia tokony saziana raha ao anaty taxi be, ny gel désinfectant dia tokony obligatoire rehefa miditra sy mivoaka. Io efa tsy maintsy hiara hiaina @ io virus io isika fa ny fepetra no tokony hatao entitra sy mazava ary ny sazy no atao henjana ho an’izay tsy manaraka ny fepetra!!!

  3. Tsy valable mihitsy izany raha hoe : Izaho anie efa nisotro CVO sefo o !
    sa tsy atokisana ilay CVO kanefa nolazain’i DJ fa sady manasitrana no miaro ?????
    Mbola ho avy ny valala be mifoha é !

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.