REGION ATSIMO ANDREFANA : Le CO de Toliara solidement soutenu par plusieurs sociétés

Une aide qui arrive à point nommé pour contrer cette crise sanitaire qui sévit depuis mi-mars. Action Contre la Faim (ACF), organisme international basé à Toliara depuis le passage du cyclone Haruna, KFW (Allemagne) et Cargill (Etats-Unis) conjuguent leurs actions pour concrétiser ce projet d’aide. Trois grandes sociétés tuléaroïses à savoir Ocean Farmers, Copefrito, Ocean Indian Trepang se rallient à cette coalition. L’aide, évaluée à plus de 772 millions d’ariary, va durer jusqu’à fin septembre. Celle-ci se répartit dans plusieurs secteurs.

Pour la santé curative et préventive, on note appui à l’hôpital de référence de Tuléar pour la prise en charge des malades du Covid-19. Il s’agit d’un projet de 300 millions d’ariary incluant 250 millions d’ariary de donation en matériels de protection (masques, blouses, lunettes), kits pour la prise en charge des patients (draps, moustiquaires, etc.) et équipements médicaux (respirateurs, extracteurs d’oxygène, stérilisateurs, machine à laver). Le programme a pensé aussi aux barrages sanitaires de la région.

Pour l’eau et l’assainissement, il est prévu la désinfection de 14 réseaux d’eau ruraux, comprenant 124 bornes-fontaines, et la formation des agents à la prévention de la transmission aux points d’eau. Il s’agit d’un projet de 85 millions d’ariary dont 65 millions en matériels et formation. Un filet de sécurité en riz a été accordé aux ménages d’aquaculteurs de la région et 40 tonnes de riz supplémentaires seront distribuées aux ménages partenaires des sociétés aquacoles pour une valeur d’environ 60 millions d’ariary. Un appui au fonctionnement du Centre Opérationnel Régional contre le Covid-19 a également été décidé. Il s’agit d’un projet de 35 millions d’ariary en équipements de protection, moyens de management et de transport pour le CO.

Par la même occasion, et grâce à ce programme d’aide, le Gouverneur Tovondrainy Edally vient de sauver près de 600 emplois de petits pêcheurs et aquaculteurs de la région, faisant vivre des milliers de familles.

Charles RAZA

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.