Covid-19 : 76 nouveaux cas, hier, dont 75 à Antananarivo


Le fléau continue de se répandre : le nombre de nouveaux cas de Covid-19 ne descend plus en dessous de la cinquantaine par jour depuis quelques temps à Antananarivo. 

A un cas près, la totalité des nouveaux cas annoncés hier sont issus d’Antananarivo. En effet, sur les 76 nouveaux cas de Covid-19 rapportés, hier, 75 sont localisés dans la capitale tandis qu’un seul a été identifié à Toamasina. Tous ces cas ont été relevés par l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) parmi 148 tests effectués. Ces deux derniers jours, tous les résultats rapportés dans le rapport quotidien du Pr Vololontiana Hanta, porte-parole du Centre de commandement opérationnel (CCO), sont issus des seuls laboratoires de l’IPM. Les bilans de lundi et de mardi derniers, 29 et 30 juin 2020, ne comportent pas de résultats issus des autres laboratoires (LA2M, HJRA et CICM).

Les malades présentant une forme grave du Covid-19 sont actuellement au nombre de 42, dont 27 sont actuellement traités à l’hôpital Joseph Raseta Befelatanana ou HJRB ; 9 au CHU Anosiala ; 3 à Andohatapenaka ; 2 à Antsirabe et 1 à au CHU Morafeno.

Au chapitre des guérisons, 28 patients rétablis ont été rapportés, hier, dont 6 à Antananarivo (3 ont été soignés à l’hôpital de Fenoarivo et 3 au HJRB) ; 22 à Toamasina (1 au CHU Morafeno  et 21 à la Maison centrale de Toamasina).

A ce jour, le cumul des cas confirmés est de 2.214 depuis le début de l’épidémie, sur un total de 21.696 tests PCR réalisés du 19 mars au 28 juin 2020. Actuellement, 1.200 cas actifs sont en cours de traitement tandis que le total de guérisons est de 994. Le nombre de décès reste à 20.

Village Voara. Au vu de cette montée en flèche du nombre de nouveaux cas par jour, les structures hospitalières classiques arrivent actuellement à saturation. Le nouveau site du Village Voara à Andohatapenaka, annoncé par le Premier ministre dimanche dernier, est mis en place afin d’accueillir, d’une part, les cas suspects qui auront la possibilité de faire le test immédiatement, et d’autre part, les malades confirmés qui font le choix d’être traités sur place. Les cas confirmés après les tests auront ainsi le choix d’être pris en charge sur place, ou de poursuivre le traitement à domicile. Les professionnels de santé préconisent, cependant une prise en charge sur site, afin d’avoir à proximité les secours nécessaires en cas de complication soudaine. « Pour le Covid-19, la survenue de la détresse respiratoire est totalement imprévisible, et c’est la raison pour laquelle il est préférable d’être soigné sur place et de disposer ainsi plus rapidement des soins d’urgence nécessaires si jamais cette détresse respiratoire venait à se produire », préconise le Dr Manitra Rakotoarivony, directeur de la Promotion de la Santé, au sein du ministère de la Santé publique, lors de son intervention, hier, dans le cadre de l’émission quotidienne sur le Covid-19.

Les malades pris en charge au Village Voara se verront proposer les protocoles de soins existants, incluant celui qui fait l’objet d’essais cliniques.

Ce nouveau site de prise en charge au Village Voara Andohatapenaka ouvrira ses portes, ce jour, et sera inauguré par le président de la République.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.