Covid-19 : Testé positif, le Pr Lalatiana Andriamanarivo témoigne


Le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo, ancien ministre de la Santé publique, a notamment affronté, lorsqu’il était en poste, la gestion de l’épidémie de peste de 2017 à Madagascar.

Le Professeur Lalatiana Andriamanarivo, ancien ministre de la Santé publique, témoigne publiquement via sa page Facebook, après avoir été testé positif au coronavirus, en insistant sur l’ampleur de l’épidémie actuellement, et la nécessité absolue de se protéger au maximum.

Sur sa page Facebook, le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo a annoncé, hier, avoir été testé positif  au coronavirus, et explique sa décision de témoigner, en sa qualité de soignant. « J’ai décidé de témoigner, en tant que personnel de  Santé, car c’est dans le cadre de mon travail de soignant que j’ai contracté le coronavirus », déclare-t-il. Et lui d’ajouter que nombreux sont actuellement les personnels de santé atteints du Covid-19 pour avoir été sur le front, en contact direct avec les patients. D’après sa déclaration, le Pr Lalatiana Andriamanarivo n’a pas reçu par écrit les résultats de son test, et que sans ce témoignage, personne n’aurait probablement su qu’il a été touché par le coronavirus. Il met un accent particulier sur le travail énorme accompli par les soignants dans cette lutte contre le Covid-19 à Madagascar. « Nous nous investissons corps et âme pour accomplir notre mission et pour sauver la vie des malades, en usant des moyens en notre possession, mais cela n’a pas suffi et le virus a trouvé une brèche pour nous atteindre ». Il souligne également que son témoignage est avant tout un moyen de donner davantage d’écho à l’étendue de l’épidémie actuellement. « La maladie se propage partout et il est important de se protéger par le biais des moyens déjà portés à la connaissance de tous », indique-t-il, tout en soulignant qu’il ne désespère pas et qu’il suit déjà un traitement. Avant de terminer par un appel et un encouragement adressés aux soignants : « Nous nous devons de rester forts et d’être conscients que cette maladie peut atteindre tout le monde, sans distinction… Dans l’accomplissement de notre mission, nous, soignants, devons rester extrêmement vigilants face au Covid-19, et devons prendre toutes les mesures pour écarter au maximum tout risque de contamination qui pourrait nous affecter ».

Le corps soignant comme le grand public, ainsi que de nombreuses personnalités, issues ou non, du monde médical, n’ont pas manqué de saluer la démarche de cet ancien ministre de la Santé publique qui, rappelons-le, était en poste de janvier 2015 à juin 2018. Les mots d’encouragement ont été nombreux sur les réseaux sociaux pour soutenir le Pr Mamy Lalatiana Andriamanarivo, et saluer sa décision de témoigner.

Hanitra R.

Suivez-nous aussi sur Facebook

Partager cette publication

5 Commentaires - Ecrire un commentaire

  1. Félicitations pour ton courage professeur, continue à envoyer de tes nouvelles et surtout des solutions ou des conseils en cette période où on ne sait plus à qui se fier …peu importe ta famille politique, tu fais parler ton humanité. Que Dieu soit avec nous tous, mais il faut l’aider dans la solidarité humaine

  2. Ehhhhh,mba misy hahitsiko kely ny tenin’ny namana sasany eto ,aiza kosa ve dia haniry loza ho an’ny teniny eto ,fa hoe voan’ny covid 19 ,matoa izy sahy mijoro dia ao izany ,raha azoko tsara ny tiany hahatongavana dia manainga ny fanjakana mahefa rehtra izy ,mba hanampy ny fiarovana ho an’ny mpiasa rehetra ao amin’ny fahasalamana ,na ara bola ,na ara tsaina ,ary indrindra ny ara pitaovana .,satria dia izy ireo tokoa no loha laharana amin’ny voina toy izao ,ka noho izany dia mila tohanana mafy ry zareo ,raha misy vola hanaovana an’itsy sy sy iroa aleo ry zareo no hatao voalohan daharana .Mendrika ry zareo tompoko koa samia mieritreritra .

  3. · Edit

    Bizarre votre Président pendant que son peuple se meurt lui il fait du business avec son covid organic qui ne vaut pas grand chose. Le président du Brésil. Trump et lui ils faut les mettre dans le même panier

  4. Ce personnage joue malhonnêtement sur la fibre sentimentale des Malgaches car testé positif ne signifie pas obligatoirement malade . C’est un coup de comm’ d’un des caciques du régime pourri HVM et n’oublions pas qu’il traîne des casseroles avec l’histoire de détournements de vaccins lors de son passage dans ce ministère !

  5. · Edit

    Merci de votre sincérité Monsieur le Professeur et aussi à tout le monde médical qui sacrifie leur vie pour sauver les Malagasy. Cette maladie ne choisit pas le victime : riche, pauvre, jeune, vieux.
    .
    Qu’il y aura moins de malades et plus de mort. Que tout le monde retrouve la santé.
    .
    Bonne santé à tous
    Rakoto de Montpellier

Poster un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.